Racines

Racines

 

Racines…

Tout s’entremêle, tout s’entrechoque

héritage d’un passé lointain

les mots transmis, les récits

ce qui est nommé et les non-dits

les joies, les blessures, les hontes

ce qu’on voudrait exaucer

les maux que l’on nomme pas

les peurs qui ressurgissent

les passés qui nous hantent

les vérités que nous avons bâties.

Conscience d’être ce tout à la fois.

Racines …

Enracinement dans la terre

d’où venons-nous ?

Rassurance d’un héritage

le soc pour rebondir

résurgence d’un passé enfui.

Ces carcans qui nous habitent,

tolérance et dénonciation,

intolérance et accueil,

la bonne et la mauvaise conscience.

Ce tout qui nous empoisonne.

Racines …

La déclaration des droits de l’homme,

et toutes ces guerres oubliées.

Récits vécus colportés, déformés,

humains ayant les mêmes peurs,

survivants par la mort de l’autre.

Depuis toujours assaillants assaillis,

rapaces dépossédés, dépouillés,

en ce bassin méditerranéen

berceau de toutes nos cultures.

Exodes ? Citoyens du monde ?

Racines …

À chacun son Dieu

dans la nuit des temps

surgi d’un même passé

avec pour tous la même origine

et les mêmes contre-vérités.

Racines,

fierté de tout peuple,

chemins de lumière,

dans le sous-bois touffu de l’histoire

routes se croisant sans cesse

en quête d’un hypothétique rivage.

 

A Marchetti 2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.