Bonne année

En conscience

En conscience solidaire

 

 

En conscience je te le dis

regarde le monde

lis-le avec l’acuité de tes yeux

qu’en conscience tu as

mais que souvent tu doutes d’avoir

 

En conscience je te le dis

tout autour de toi le chaos

dire ce que tu penses de nos jours

c’est comme pour un Hébreu devant le mur des lamentations

il se peut que tu prêches dans le désert des âmes

mais ne te perds pas

il faut toujours taper sur l’enclume

tant que le fer est chaud

car en conscience ce que tu penses,

même si cela n’a rien d’exceptionnel

c’est ta raison d’être, ta vérité

 

Même si en conscience de nos jours

ça ne veut plus dire grand-chose

ta conscience est et sera toujours

le pourquoi de toute existence,

rempart contre tous ceux qui pensent

qu’en bafouant l’idée de «l’être»,

croient que la voie est libre

pour pratiquer le bien ou le mal

rien parce qu’ils détiennent le pouvoir de l’argent

 

Même si, rien que, en conscience

comme quand nous étions

jeunes sur les places

nous serrant les uns aux autres

peureux, là, fiers d’être

les manches retroussées aux coudes,

mal rasés, trempés de sueur

les fronts hauts, les poings serrés

avec des regards sombres

mais radieux, pleins d’avenir

fiersen conscience de savoir

que vaille que vaille

nous étions un et unis

forts en conscience de savoir d’être multitude

et que les camarades étaient toujours là !

 

En conscience solidaires !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.