amadouba19@gmail.com
Le bien-vivre ensemble Littérature et Politique
Abonné·e de Mediapart

539 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 déc. 2021

"Lamine DIACK (1933-2021)" par Amadou Bal BA

Décès de Lamine DIACK (1933-2021) à Dakar, ancien président de la fédération internationale d'athlétisme. Sportif de haut niveau, éminent homme politique sénégalais (député, ministre, maire de Dakar), retenu à Paris du 15 nov 2015 au 10 mai 2021, pour divers scandales de corruption; Lamine DIACK est mort à Dakar le 3 déc 2015.

amadouba19@gmail.com
Le bien-vivre ensemble Littérature et Politique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

«Décès de Lamine DIACK (1933-2021) à Dakar, ancien président de la fédération internationale d'athlétisme» par Amadou Bal BA 

«Avec le décès de Lamine Diack, le Sénégal perd un de ses plus illustres fils. Sportif de renommée, ancien maire de Dakar, ancien député, ancien ministre et ancien Président de l’IAAF, Diack était un homme d’une grande dimension. Mes condoléances émues à toute la Nation», écrit le président Macky SALL.

Lamine DIACK est mort le 3 décembre 2021 à Dakar. La dernière fois, que j'avais vu Lamine DIACK, c'était le 20 août 2019, à Paris, au Père Lachaise, à l'occasion de la levée du corps de Jacques DIOUF (1938-2019), ancien président de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, FAO.


Né le 7 juin 1933 à Dakar, dans le quartier de Rebeuss, Lamine DIACK est un athlète de très haut niveau. En effet, en 1958, il a été champion français en saut en longueur (7m63) et champion universitaire en saut en longueur (7m72). Issu de l'école nationale des impôts et licencié en droit public, mais passionné de football, de basket-ball et d'athlétisme, Lamine DIACK est d'abord entraîneur du club de football, Foyer France Sénégal, en 1963, l'ancêtre du Diaraf de Dakar. Il est nommé Directeur technique national du sport au Sénégal de 1963 à 1969.

A l'échec de l'équipe nationale à la Coupe des Nations en Éthiopie, membre du Parti socialiste, Lamine DIACK entamant une carrière politique sera nommé Secrétaire d'Etat à la jeunesse au sport de Léopold Sédar SENGHOR en 1969 et va encourager le regroupement des petites équipes de football.

Maire de Dakar de 1978 à 1980, mais en raison de son influente personnalité faisant de l'ombre au président Abdou DIOUF, il fut victime d'une cabale d'une partie des barons du Parti socialiste, l'accusant d'une mauvaise gestion de la capitale. Mais appréciant les défis, il est élu député de 1978 à 1993, vice-président de l'assemblée nationale sénégalaise de 1988 à 1993.

Lamine DIACK a été membre du Comité international olympique du Sénégal, depuis 1974 et en devient le président de 1985 à 2002.

Lamine DIACK, membre de la Fédération internationale d'athlétisme depuis 1976, vice-président de cette instance à compter de 1991, il en assure l'intérim, à la mort de Primo NEBIOLO (1923-1999), de 1999 à 2001. Confirmé président de la fédération internationale d'athlétisme, il aura exercé cette fonction jusqu'en 2015 ; ce qui lui a valu des ennuis avec la justice française. En effet, il a été condamné à Paris le 16 septembre 2020, pour occulté des cas de dopage en Russie et mis des entraves aux sanctions disciplinaires en résultant. Lamine DIACK a été mis en examen, en France, le 27 mars 2019, pour corruption dans les procédures d'attribution des J.O 2016 à Rio et 2020 à Tokyo, ainsi que pour les mondiaux d'athlétisme de Pékin en 2017 et 2019 du Qatar.

Le sport et l'argent ne font pas toujours bon ménage. Michel PLATINI, ancien président de l'UEFA et Sepp BLATTER, ancien président de la FIFA n'ont jamais été inquiétés en France pour des paiements suspects entre 1998 et 2002, d'un montant de 1,8 millions d'euros, sans aucun contrat. C'est en Suisse qu'ils ont été en accusation, le 2 novembre 2021, par le tribunal fédéral de Bellinzone, pour «gestion déloyale ou abus de confiance». Dans l'attente d'un éventuel procès ils continuent de vaquer librement à leurs activités, sans aucune confiscation de leur passeport.

Lamine DIACK a été retenu en France du 15 novembre 2015 au 10 mai 2021, date de son retour au Sénégal ; il a dû s'acquitter d'une caution de 500 000 euros pour le deuxième procès en cours.

A Mme Bintou DIACK, son épouse, à Massata DIACK et à ses 14 autres enfants, je présente mes sincères condoléances.

Paris, le 3 décembre 2021 par Amadou Bal BA - 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss
Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra
Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre