"Anne HIDALGO candidature souhaitable" par Amadou Bal BA

Mme Anne HIDALGO, personnalité de l’année : une candidature vivement souhaitable pour les présidentielles de 2022, pour sauver la République contre les dérives bonapartistes, islamophobes et vichystes de la Macronie. Une Femme, présidente de la République, un événement historique considérable.

Mme Anne HIDALGO, personnalité de l’année : une candidature vivement souhaitable pour les présidentielles de 2022

Déjà élue personnalité de l’année, une éventuelle candidature de Mme Anne HIDALGO aux présidentielles de 2022 affole déjà les états-majors de la Macronie. Mais en politique quand on parle de vous, même en mal, cela signifie que vous êtes au centre du jeu. Si Mme Anne HIDALGO, dans la course à la mairie de Paris, a été élue personnalité de l’année 2020, c’est parce qu’elle «a su museler son impétueux allié écologiste, marginaliser la gauche radicale et attiser les contradictions des Marcheurs, afin de réduire l’élection à un choix binaire entre la Droite trop carrée de Rachida Dati et les angles arrondis du style Hidalgo» dit Christophe BARBIER, président de Jury du Trombinoscope.

La candidature, aux présidentielles de 2022, de Mme Anne HIDALGO est plus que jamais souhaitable. Une Femme, pour la première fois Présidente, pour sauver la République contre les dérives bonapartistes, islamophobes et vichystes de la Macronie, serait un événement politique historique de notre temps.

Il existe, à ce stade, une pléthore de candidatures, dont celle probable, de l’odieux Eric ZEMMOUR qu’avait téléphoné le président MACRON, pour le cajoler, dans le but de réduire le poids politique du Rassemblement national. «Les Français préféreront l’original à la photocopie» avait dit Jean-Marie LE PEN. Par conséquent, M. Emmanuel MACRON sera, sans doute, éliminé dès le 1er tour des présidentielles ; il s’est engagé résolument sur le chemin de la honte et du déshonneur.

Dans ses dérives graves vers l’extrême-droite, la Macronie a réhabilité des idées nauséabondes, comme les concepts «d’Islamo-gauchisme» et de «séparatisme», avec le rétablissement du Code de l’Indigénat. Les réformes injustes, comme celle des retraites et du chômage ne sont pas abolies, mais suspendues. L’été 2021, pendant les vacances, est propice pour les mauvais coups contre les faibles. La mauvaise gestion de la pandémie sera reprochée au président MACRON, sans stratégie industrielle, notamment un bon vaccin français ; le président MACRON a choisi l’économie, la finance, contre notre vie et notre santé.

«Je ne veux pas de l’extrême-droite pour notre pays» a dit Mme Anne HIDALGO au journal «Le Parisien». Je suis donc convaincu, et si Mme Anne HIDALGO acceptait de se présenter aux présidentielles, qu’elle saura proposer, en temps opportun, un projet politique audacieux et innovent, pour sauver la République, «Pour un Monde d’Après». En tout cas, Mme Anne HIDALGO entend «réparer les liens entre les Français, pour rendre à leur fierté ceux qui sont oubliés, les classes moyennes et les catégories populaires, et mettre l’écologie au service du progrès économique et social. L’écologie doit être notre ossature et la solidarité notre boussole» dit Mme Anne HIDALGO.

Il n’a échappé à personne que le président MACRON a de mauvaises fréquentations. La condamnation de ce nabot, Paul BISMUTH, qui ne le quittait pas d’une semelle, et qui a placé ses hommes aux postes de premier ministre et l’intérieur, droitisant encore un peu la vie politique, est un camouflet pour la Macronie.

Mme Anne HIDALGO saura rassembler toutes les forces de progrès, dans le respect de toutes les sensibilités, comme elle l’a déjà fait à l’occasion de ces municipales, en ayant fait triompher et ressurgir l’Union de la Gauche. La spirale de la descente aux enfers de la Gauche, depuis 2017, a été stoppée. Désormais, l’espoir et l’espérance sont à Gauche et Mme Anne HIDALGO sera à l’écoute du pays à travers ses tournées : «Je vais me déplacer dans les villes et les territoires ruraux, et partout on m’invitera pour écouter, discuter, échanger, comprendre. Jusqu’à l’été, beaucoup de déplacements, et à l’automne, on aura peut-être des choses à se dire» dit Mme Anne HIDALGO. Va-t-elle annoncer sa candidature en automne 2021 ?

Jean-Luc MELENCHON, un ancien socialiste, a choisi de se lancer ; ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. On se retrouvera, tous ensemble, au deuxième tour, aux côtés de Mme HIDALGO. Les Socialistes égarés à la Macronie, seront le bienvenus, mais dans le cadre du projet de Mme HIDALGO qui saura nous étonner. Ces anciens Socialistes sont actuellement maltraités et marginalisés par le président MACRON.

Inscrivez-vous massivement sur les listes électorales et la première étape décisive, avant les présidentielles, est celle des régionales et des départementales, en juin 2021.

Mme Christiane TAUBIRA vient de déclarer qu’elle soutient la candidature de Mme Audrey PULVAR, pour le conseil régional d’Ile-de-France.

Paris, le 4 mars 2021 par Amadou Bal BA - 

 

157060836-10159624657224301-1124108596028719785-n

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.