"Le Festival de l'Afro-descendance 2019" par Amadou Bal BA

Au Festival de l’Afro-descendance, à Pantin, du 13-15 septembre 2019, les Français issus de l'immigration, tout en restant solidement attachés à la communauté française, entendent valoriser la richesse du patrimoine culturel africain, considérée comme une chance et une opportunité du bien-vivre ensemble.

 

Le Festival de l’Afro-descendance se tenait cette année du 13 au 15 septembre 2019, à Pantin, près de Paris, à la Cité Fertile, une ancienne gare de marchandises, devant fermer ses portes en 2022. Vu du pont, cet endroit semblait hostile, car coincé entre les voix ferrées et une ancienne friche. Quand on pénètre dans les lieux on est particulièrement séduit par cette grande halle et ses aménagements réussis et accueillants.

Le Festival de l’Afro-descendance a pour ambition de rassembler des professionnels de différents secteurs afin de favoriser les échanges de savoir-faire, autour des questions de cinéma, d’histoire et d’entreprenariat.

En matière de cinéma, des films ont été diffusés : «Frontières» de la réalisatrice Burkinabé, Apolline TRAORE, «Papa machete» du réalisateur Haïtien, Jonathan David KANE et «Elonga» de la réalisatrice congolaise, Liesbeth MABIALA.

En matière d’entreprenariat, un atelier sur «apprendre à présenter des pitchs aux professionnels» ou son projet a été mis en place.  Les thèmes développés ont été :

  • Entreprendre, envers et contre tout (M. Christian DZELLAT) ;
  • Patrimoine et enrichissement (M. Youry NOZIUS)
  • Investir dans l’immobilier en Afrique (M. Yao ATTIGNON)
  • La nouvelle route de l’acier de l’aluminium (M. Pierre GOUDIABY-ATEPA)
  • Le réseau comme condition de réussite (M. Tanguy NGAFA)
  • Entreprenariat social : mutualiser et humaniser l’enrichissement
  • Streetshare et Reda, incubateur à ciel ouvert
  • Défilé de mode de MayKoncept.

Je tombe d’abord nez à nez avec Mesdames Fanta KONE et Assita GASSAMA, fondatrices de l’Agence The Latimer House : «La seule façon de lutter contre l’obscurité, c’est de répandre la lumière» telle est leur devise. Cette agence part de l’idée que la concurrence est féroce ; l’offre est plus forte que la demande. En raison donc de la difficulté des Français issus de l’immigration de gagner des parts de marchés, il faudrait viser la qualité et l’excellence. C’est donc une agence offrant diverses services aux entreprises :

  • L’accompagnement par l’intelligence collective en vue de trouver des solutions pertinentes et adaptées ;
  • Le développement de la créativité artistique pour rendre ses produits attractifs ;
  • Le lancement des événementiels pour fidéliser et développer sa clientèle ;
  • L’évaluation des produits et services de l’entreprise en vue d’en améliorer la qualité.

Ensuite, dans le stand des exposants, je rencontre M. Pierre GOUDIABY-ATEPA, un architecte, homme politique sénégalais et conférencier à cette rencontre de l’Afro-descendance 2019. C’est la France qui innove, dans sa diversité, le multiculturalisme est devenu une opportunité et richesse inestimables.

Sur le thème concernant l’histoire de l’afro-descendance, il a été question :

  • Des reines et héroïnes de la diaspora (intervenante Sylvia SERBIN)
  • De la restitution des œuvres d’art en Afrique (Intervenant Naïl VER-N’DOYE)
  • Et des conséquences de l’esclavage sur la femme noire (Intervenante Chicoro)
  • Soundiata Keita, une épopée égyptienne (Intervenant Dibomabari M’BOCK)
  • Quelques clés d’Ifa, sagesse existentielle du Golfe du Bénin (Intervenant Gratien AHOUANMENOU, dit le «Petit Poète»).

Les Français issus de l’immigration, tout en revendiquant leur appartenance à la communauté française, entendent faire et fructifier leur héritage africain, une source d’inspiration et de créativité.

J’ai eu pas mal d’échanges autour de mon livre «l’Afrique et sa diaspora» diffusé uniquement sur Amazon, notamment avec un représentant de la maison d’édition «Tamery, Librairie Kamite Panafricaine» 19 rue du Châtelet à Paris 10ème.

 Agence The Latimer House : Mesdames Fanta Koné 06-03-01-92-91 ou Assita Gassama 06-34-24-36-67.

Paris, le 15 septembre 2019, par Amadou Bal BA.

2-femmes-kone-gassama

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.