Afrique : Nigéria, les écolières kidnappées fin février 2021 sont libres

Publier par @DworaczekBendom

Selon le gouverneur de l'État de Zamfara, situé au Nord du Nigeria, les 279 filles qui avaient été enlevées vendredi 26 février 2021, ont été libérées et sont désormais en sécurité auprès de leurs familles.

Afrique - Nigéria, les écolières kidnappées le vendredi 26 février 2021 sont libres© 2021 D.R./DBNEWS Afrique - Nigéria, les écolières kidnappées le vendredi 26 février 2021 sont libres© 2021 D.R./DBNEWS

Rappel des faits !

Vendredi 26 Février, la police annonçait l'enlèvement de 317 filles, lors d'un raid par plus de 100 hommes armés jusqu'aux dents, à l'école secondaire gouvernementale pour filles, dans le village reculé de Jangebe.

Comment explique-t-on la différence du nombre d'enfants restitués et celui rendu public au moment des kidnappings?

Le porte-parole de l'État de Zamfara, Sulaiman Tanau Anka, a déclaré à l'agence de presse "Reuters", que certaines des filles disparues s'étaient heurtées dans la brousse au moment de l'agression, confirmant ainsi que le nombre de personnes enlevées était bien de 279 et non le contraire.

D’après le récit d’une des victimes aux journalistes, "Nous dormions la nuit quand nous avons soudainement commencé à entendre des coups de feu. Ils tiraient à l'infini. Nous sommes sortis de nos lits et les gens ont dit que nous devions fuir, qu'ils étaient des voleurs", a-t-elle dit.

"Tout le monde s'est enfui et il ne restait plus que deux d'entre nous dans la pièce. L'autre fille est de ma ville". Je lui ai dit "Lève-toi !", pour que nous puissions fuir, elle a dit: "Je jure devant Dieu, je ne quitterai pas le lit". "ils pointaient des armes sur nos têtes. J'avais vraiment peur d'être abattue », a-t-elle ajouté.

C'est la troisième attaque contre une école au Nigéria en moins de trois mois.

Pas d’échange d'argent !

Il n’y a eu "aucun versement de rançon pour la libération des otages ", ont indiqué les autorités à la presse.

Afrique : Nigéria, les écolières kidnappées fin février 2021 sont libres. © Anne-Marie Dworaczek-Bendome

02/03/2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.