Gabon–France : Attirer les investisseurs et diversifier l'économie

SÉNAT - colloque Gabon, 29 mars 2019 SÉNAT - colloque Gabon, 29 mars 2019

Pour attirer de nouveaux  investisseurs, le Gabon a, lors du colloque qui s’est tenu vendredi 29 mars 2019, au  Palais du Luxembourg à Paris, siège du Sénat, mis en exergue différents projets portant  sur  :  les services financiers, l'exploitation pétrolière, le secteur minier, les infrastructures, les industries, la pêche, le commerce, l'agroalimentaire, le BTP, l'immobilier, les banques, les assurances, le transport maritime, le tourisme, le bois, l'urbanisme, le E-learning, etc…, ouverts à l'investissement, ainsi que bien d’autres opportunités commerciales. Ces potentiels marchés combinés à des réformes incitatives garantissent, selon la délégation gabonaise, un retour sur investissement sans problème.


Les atouts de croissance au Gabon
Suite aux baisses inexorables des recettes fiscales enregistrées ces dernierès années, le Gabon a compris qu’il lui était indispensable, pour sa survie, son développement et l’épanouissement de ses populations d’intégrer la diversification économique dans sa vision, unique levier d’une croissance à long terme soutenable, durable et créatrice d’emplois.

SÉNAT - Colloque Gabon-France-29 mars 2019 SÉNAT - Colloque Gabon-France-29 mars 2019
Cette approche pragmatique, cher au Président Gabonais, M. Ali Bongo Ondimba, amènera les autorités à définir les axes prioritaires sur lesquels, ils appuieront leur action dans le temps et la durée.  La résultante de cette réflexion donnera le "Plan stratégique Gabon Émergent (PSGE)", qui comprend   : le Gabon vert, le Gabon industriel,  le Gabon des services et le dernier né, le Gabon bleu. Ces quatre volets clairement définis découlent de son projet de société présentée aux gabonais en 2009, lors sa de 1ère élection à la magistrature suprême et intitulé : « L’avenir en confiance »

 

SÉNAT - colloque Gabon, 29 mars 2019 SÉNAT - colloque Gabon, 29 mars 2019

Ainsi reconceptualisé et dans la continuité de la politique de modernisation du pays,  le colloque économique France-Gabon, ayant pour thème : "Le Gabon : un marché d’Afrique centrale en voie de diversification ", organisé avec la participation de BUSINESS FRANCE, la direction générale du Trésor, du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères edes partenaires privés (banques, cabinets d’avocats d’affaires…), a été une aubaine pour dépasser les a priori et faire le point sur le climat des affaires et la meilleure manière de s’y prendre.

La cérémonie d’ouverture du forum s’est faite en présence de  M. Christophe André Frassa,  Président du groupe interparlementaire d'amitié France-Afrique centrale qui représentait le président du Sénat, M. Gérard Larcher, retenu à la dernière minute par d’autres obligations imprévues;  M. Frédéric Rossi, Directeur général délégué de Business France;  Philippe AUTIE, Ambassadeur de France au Gabon;   M. Justin NDOUNDANGOYE, Ministre des Transports et de la Logistique de la République du Gabon et Responsable en chef de la délégation gabonaise;  M. Hilaire Machima, Ministre délégué à l'Économie;  S.E. Flavien Enongoué, Ambassadeur Haut Représentant du Gabon en France, Représentant permanent auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et S.E. Mme Rachel Annick Ogoula Akiko,  Ambassadeur, délégué permanent du Gabon auprès de l’UNESCO, à Paris.

SÉNAT - Vue de la salle - Colloque Gabon-France-29 mars 2019 SÉNAT - Vue de la salle - Colloque Gabon-France-29 mars 2019
"Mettre les petits plats dans les grands"
Sur invitation ou accréditation, plusieurs invités ont honoré l'évènement de leur présence, il s'est agi notamment de : M. Didier LESPINAS, Président du Comité CCEF Gabon et Directeur de DBLAFRICA;  M. Alain BA OUMAR, Président CPG et PDG d’IG TELECOM;  M. Erik WATREMEZ, Directeur général, E&Y Gabon;  M. Jean-Pierre BOZEC, Associé-gérant, PROJECT LAWYERS;   M. Gagan GUPTA, Directeur général, Infrastructures Afrique, OLAM;  M. Francis ROUGIER, Directeur général, ROUGIER;  Mme Isabelle ESSONGHE, Directrice commercial & marketing, CECA-GADIS ; M Benoît DEMARQUEZ, Directeur général, TEREA ; M. Marc DEBETS, Président, APEXAGRI ; M. Henri-Max NDONG-NZUE, Directeur général, TOTAL Gabon ; M. Bruno FAOUR, Directeur délégué développement, ERAMET AFRIQUE ; M. Landry-Régis Laccruche LélabouDirecteur général de l'Office des Ports et Rades du Gabon; M. Christophe PESCHAUD, Président – Directeur général, PESCHAUD;  M. Gabriel NTOUGOU, Directeur Général de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI);  M. François TARTARIN, Sales Manager Africa & Asia, CIM GROUPE;  M. Jean-François OLLIVIER, Directeur Général, BOLLORE TRANSPORT & LOGISTICS Gabon;  M. Frédéric DESCOURS, Directeur Général, AIR FRANCE KLM Afrique Centrale;  M. Christian MAGNI, Adjoint Directeur général, SETRAG ; M. Christophe EYI, Directeur réseau clientèle des entreprises, BICIG ; M. Mathieu PELLER, COO Africa-Partner, MERIDIAM;  M. Sébastien FLEURY, Directeur département Réseau et Partenariat, PROPARCO;  M. Ralph OLAYE, Directeur du développement et du management de projet, ERANOVE;  M. Serge MICKOTO, Directeur général du Fonds Gabonais d’investissements stratégiques, FGIS;  Mme Laura DELGADO, Responsable Commercial Grands Comptes , BUSINESS France;  Mme Catherine SCHIRMER, Responsable stage/alternance/VIE, TOTAL.

 

LE GABON, UN PAYS ATTRACTIF POUR LES INVESTISSEURS ÉTRANGERS

SÉNAT - Colloque Gabon-France-29 mars 2019- Le Ministre Justin NDOUNDANGOYE SÉNAT - Colloque Gabon-France-29 mars 2019- Le Ministre Justin NDOUNDANGOYE
S’exprimant au nom du gouvernement, M. Justin NDOUNDANGOYE, le Ministre  Gabonais en charge des Transports et de la Logistique, chef de la délégation de son pays, a mis l’accent sur la nécessité de renforcer les investissements entre le Gabon et la France, car, liés par une communauté de destin.

Pour le Ministre Justin NDOUNDANGOYE, la tenue du colloque Gabon-France traduit la ferme volonté des deux (2) Etats d'aller de l'avant sur la voie du renforcement de leur relation historique et leur partenariat économique.

Balayant les incompréhensions mutuelles d’un revers de main, le Chef de la délégation gabonaise a rappelé une réalité qui ne souffre d'aucune contestation, car malgré ce qui est colporté par des personnes mal informées : "à ce jour, la France reste le 1er fournisseur du Gabon avec 28% de part de marché"


Le Code des investissements.
Classé au 169ème rang du classement Doing Business,  le Gabon a entrepris les démarches depuis septembre 2018, avec l’appui de la Banque mondiale, en vue de l’élaboration d’un nouveau Code des investissements, plus  attractif et susceptible de mieux valoriser le profil « Gabon » auprès de potentiels investisseurs.  Par ailleurs, la réforme du Code des hydrocarbures est en cours de finalisation. Le gouvernement mise sur ces aménagements concomitants pour stimuler la diversification économique et par ricochet la croissance du pays.

Investissement Socialement Responsable 
Lutte contre la pauvreté et la recherche d’investisseurs ne sont pas antinomiques. Pour le Gabon, classé au 110e rang dans l'indice de développement humain, inclure la dimension socialement responsable dans ses échanges avec les sociétés et investisseurs est logique et  va de soi.  Prenant la parole sur cette question, M. Bruno FAOUR, Directeur délégué développement, ERAMET AFRIQUE, a énuméré quelques actions du Groupe COMILOG-ERAMET, à Moanda, province du Haut-Ogooué en faveur des habitants, dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE)

En fin d’après-midi, les rencontres « B to B » ont permis tant à la délégation d’hommes d’affaires gabonais que français, d'explorer et d’approfondir leurs échanges.

 
Un bémol cependant, les questions n’étaient pas incluses au programme, aucun échange direct entre la salle et les intervenants.

 

INTERNATIONAL : COLLOQUE ÉCONOMIQUE GABON - FRANCE © anne marie dworaczek-bendome

 

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME-France-DBNEWS- SENAT - Colloque Gabon Anne Marie DWORACZEK-BENDOME-France-DBNEWS- SENAT - Colloque Gabon
Anne Marie DWORACZEK-BENDOME
02-04-2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.