1er mai 2019, message du Président Ali BONGO aux travailleurs gabonais.

Image du Président Ali Bongo Ondimba - Mars 2019 Image du Président Ali Bongo Ondimba - Mars 2019

1er mai 2019,  message d’Ali Bongo aux travailleurs gabonais sur sa page Facebook :

 Gabonaises, Gabonais,

1er mai 2019 -Page Facebook officiel du Président Gabonais - ALI BONGO ONDIMBA. 1er mai 2019 -Page Facebook officiel du Président Gabonais - ALI BONGO ONDIMBA.

En ce 1er mai 2019, je vous souhaite une bonne fête du Travail à toutes et à tous.

Au Gabon, le travail doit être une valeur cardinale de la société, en même temps qu'une obsession pour les pouvoirs publics.


Tout doit être fait dans notre pays pour favoriser l'emploi, que j'ai hissé au rang d'absolue priorité en 2019.


En ce domaine, l'Etat doit redoubler d'efforts pour permettre aux entreprises, dont c'est le rôle, d'être en capacité de créer chaque année les milliers d'emplois dont nous avons besoin.


Pour y parvenir
, il est indispensable de porter, comme nous le faisons et comme nous continuerons à le faire, une attention particulière à l'éducation et à la formation. Il faut privilégier l'enseignement technique et professionnel, qui offre à nos jeunes de véritables débouchés sur le marché de l'emploi en créant, au besoin, de puissantes incitations via notamment un système de bourses étudiantes intelligent et attractif.


Pour atteindre cet objectif
, il est également important de dynamiser certaines filières. Je songe ici, notamment mais pas uniquement, à l'agriculture qui a la capacité d'offrir chaque année des milliers d'emplois à nos concitoyens à condition d'en restructurer les différentes filières. C'est le cas pareillement dans le secteur de l'industrie et des services.


En ce 1er mai
, je veux aussi redire mon attachement à la qualité du dialogue social dans notre pays. Et saluer les partenaires sociaux, les syndicats, qui, dans leur écrasante majorité, acceptent de dialoguer de façon constructive avec les pouvoirs publics en tenant compte, tout en défendant leurs revendications légitimes, de l’intérêt général qui commande de mener des réformes ambitieuses, structurelles, pour assurer l'avenir de notre pays. C'est pourquoi j'ai demandé au Gouvernement d'être davantage à l'écoute. A chacun désormais de jouer le jeu, de faire preuve de responsabilité.


Enfin
, Je terminerais mon propos avec un mot à l'attention des anciens travailleurs : nos retraités. Je veux les rassurer et leur dire combien je suis attaché au système de retraites, à la solidarité inter-générationnelle et, d'une manière générale, aux acquis sociaux. Tout sera fait pour les préserver.


A toutes et à tous, je vous souhaite une bonne fête du Travail.

Défilé des travailleurs gabonais, 01 mai 2019, Esplanade du SÉNAT - Libreville Défilé des travailleurs gabonais, 01 mai 2019, Esplanade du SÉNAT - Libreville

 

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME
02 Mai 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.