48ème Assises de la Presse francophone de Yaoundé (CAMEROUN)

Il s’est tenu au Cameroun, plus précisément dans la ville de Yaoundé, du 18 au 22 novembre dernier, les 48ème Assises de la Presse francophone (UPF). A cette occasion, mot de remerciement de M. Bruno FANUCCHI, Président de la Section UPF France.

La Section France très active aux Assises de Yaoundé !

UPF- 48e ASSISES DE LA PRESSE FRANCOPHONE, YAOUNDÉ (Cameroun) UPF- 48e ASSISES DE LA PRESSE FRANCOPHONE, YAOUNDÉ (Cameroun)
La Section française, forte d'une vingtaine de membres présents, veut tout d'abord remercier nos Amis du Cameroun pour leur accueil et l'organisation de ce grand rendez-vous particulièrement réussi. Pendant cinq jours, nous y avons participé avec enthousiasme et assiduité, en appréciant toutes les soirées données en notre honneur à l'Hôtel de Ville comme à la CRTV ou à la SOPECAM.
UPF- Les 48e Assises de Yaoundé (Cameroun) UPF- Les 48e Assises de Yaoundé (Cameroun)

Pour la première fois, la Section France en la personne de notre Trésorier, Robert Kassous, a animé une table ronde sur le numérique alors que Jean-Claude Allanic modérait, quant à lui, plusieurs panels comme à son habitude. Et leur participation a été appréciée à leur juste valeur. Lors des deux réunions du Comité International, où je fus assisté de Guy Bernière, une figure historique de l'UPF aux observations toujours argumentées et pertinentes, nous avons tenté de faire bouger les lignes pour améliorer le fonctionnement de notre Union. Nous avons pris date et avons marqué le coup puisque plusieurs de nos propositions ont été actées.

UPF- 48e ASSISES DE LA PRESSE FRANCOPHONE DE YAOUNDÉ UPF- 48e ASSISES DE LA PRESSE FRANCOPHONE DE YAOUNDÉ

C'est de Yaoundé – pour ne pas perdre de temps – que nous avons aussi lancé par internet notre campagne originale et innovante de renouvellement des cotisations pour l'année 2020. Cécile Vrain prenait contact pendant ce temps avec nos hôtes de la Section camerounaise pour choisir comme chaque année l'étudiant en journalisme que notre Section parrainera pendant un an avec le concours de l'ESJ Paris.

A la veille de la cérémonie de clôture des Assises, notre secrétaire générale, Carmen Feviliyé, a été conviée à participer avec Philippe Dessaint à un débat en direct à la CRTV pour en dresser un premier bilan des travaux. Du Hilton à La Falaise ou au Djeuga Palace, en séances comme en coulisses, la Section France fut donc très active et toujours sur le qui-vive.

Ce fut aussi l'occasion pour chacun d'entre nous de nouer ou de renouer de bonnes relations avec nombre de journalistes des sections sœurs du Congo, de Côte d'Ivoire, du Gabon, de Guinée, du Mali, du Maroc, de Mauritanie, de RDC, du Rwanda, du Sénégal, du Togo... et j'en oublie !

2020, rendez-vous à Tunis !

Et les idées et projets de coopération ne manquent pas pour mieux faire vivre notre Union. Que tous ici en soient remerciés car, la force de l'UPF, c'est avant tout sa richesse et sa diversité. Notre unique regret : que tous nos amis n'aient pu être des nôtres à Yaoundé. C'est pourquoi nous avons hâte de nous retrouver encore plus nombreux pour les prochaines Assises de l'UPF, en amont du Sommet de la Francophonie, l'an prochain à Tunis du 7 au 9 décembre 2020. La Section France doit s'en donner les moyens.



Source : Bruno FANUCCHI, Président de la Section UPF France
Rédaction@DBNEWS
03/12/2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.