amdb
JOURNALISTE INDEPENDANT, FONDATRICE ET DIRECTRICE DE PUBLICATION DU BLOG DB-NEWS.
Abonné·e de Mediapart

1040 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 juin 2020

Global Wellness Day 2020 | Journée Mondiale du Bien-être

A.M. DWORACZEK-BENDOME | 10 JUIN 2020 | Dworaczek-Bendome

amdb
JOURNALISTE INDEPENDANT, FONDATRICE ET DIRECTRICE DE PUBLICATION DU BLOG DB-NEWS.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La Journée mondiale du mieux-être est un projet social international entièrement à but non lucratif, dédié au bien vivre.

Global Wellness Day 2020/ Journée Mondiale du Bien-être

Qu'est-ce que la journée mondiale du bien -être ?


Une entrepreneure à succès dans le tourisme et le bien-être turque, Belgin Aksoy, après un moment difficile de sa vie qui a profondément mis à l'épreuve sa santé, a décidé de partager sa vision avec le monde: tout le monde mérite le droit de bien vivre! Le droit et le devoir d'adopter un mode de vie sain nécessitent un engagement qui peut commencer par refléter et changer nos habitudes quotidiennes.
En 2012, elle a fondé l'initiative de la Journée mondiale du bien-être pour faire en sorte que ce message fort puisse être vécu par tous sur tous les continents et influencer la vie des gens ainsi que les politiques des institutions et des gouvernements.

Le jour Précis !


La Journée mondiale du bien-être est célébrée le deuxième samedi de juin pour mettre l'accent sur la valeur de bien vivre, tant physiquement que mentalement. C'est un jour où des gens du monde entier, de races, de religions et de cultures différentes se réunissent et améliorent activement leur vie.

Global Wellness Day 2020/ Journée Mondiale du Bien-être

But !


Les principaux objectifs de la journée sont:

  • - Reconnaître la valeur de nos vies;
  • - Faire une pause et réfléchir, même si ce n'est que pour un jour de l'année;
  • - Être libre du stress de la vie quotidienne en ville et des mauvaises habitudes;
  • - Faire la paix avec nous-mêmes;
  • - Sensibiliser au bien vivre et augmenter la motivation, pas seulement pour aujourd'hui, mais pour les 364 jours restants de l'année.

L'influence de la Journée mondiale du bien-être (GWD) s'étend au-delà d'une seule journée. Quand on parle de bien-être dans nos vies, cela ne s'arrête pas au bien-être physique; cela inclut la santé mentale, émotionnelle et spirituelle: chacun mérite des soins particuliers tout au long de l'année et à tous les âges. Cette année pour célébrer GWD, l’invitation est de commencer par nous donner des moments de pause et de réflexion, nous débarrasser de notre stress quotidien et de nos mauvaises habitudes, faire la paix avec nous-mêmes et  dire "OUI" au bien-être tous les deux jours de l’année.

Les célébrations


La Journée mondiale du mieux-être est célébrée dans plus de 150 pays, dans plus 5000 lieux différents et 250 millions de participants. Dans le cadre du rayonnement international de la journée consacrée au "Global Wellness Day",  des dizaines d’intervenants venus du monde entier prendront la parole au cours du live, le 13 juin 2020 sur les réseaux sociaux.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et le collectif Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé