Gabon : Honorine Nzet Biteghe était l’invitée du 1er Forum sur la Paix de Paris

Après la clôture du 1er forum sur la Paix de Paris, qui s’est tenu les 11-12 et 13 Novembre. Quelques questions à Mme Honorine Nzet Biteghe, Gabonaise, magistrate hors hiérarchie, ancienne ministre de la Famille et des Affaires sociales, membre du Panel des sages de l’Union africaine qui œuvre pour la paix, la sécurité et le développement du continent.

Mme Honorine Nzet Biteghe du Gabon Mme Honorine Nzet Biteghe du Gabon
Mme Honorine Nzet Biteghe, à quel  titre avez-vous participé à ce 1er forum sur la Paix?
J'ai été invitée au forum de la paix à Paris par le Président de la République Française via l'ambassade de France au Gabon en tant qu’ancien Ministre de la Famille et des Affaires Sociales et présidente d'association qui œuvre pour la paix.  Au-delà de la cérémonie d'ouverture qui réunissait plusieurs Chefs d'État et de Gouvernement, la deuxième partie du 12 au 13 novembre a été très riche et chaque participant pouvait être dans le panel de son choix.

Qu’avez-vous pensé de ces deux jours d’échanges et qu’en retenez-vous?
Personnellement en tant que défenseur des droits de l'homme
, je me suis intéressée au radicalisme religieux, à la violation perpétuelle des instruments juridiques internationaux ratifiés pourtant par les États, aux conflits issus des élections politiques et leurs résolutions, à l'évolution du genre, au problème des immigrés et au trafic des faux médicaments qui prend de l’ampleur en Afrique.  Les projets ont eu également un grand écho. Ici, on a encore assisté à de très bonnes déclarations, sans propositions d'actions concrètes.
1er forum sur la Paix de Paris 1er forum sur la Paix de Paris

Vous qui êtes très attachée aux choses concrètes et membre du Panel des sages de l’Union africaine (UA), que pensez-vous du multilatéralisme défendu par le Président Français Emmanuel ?
Evidemment le Président Français a fait  un beau plaidoyer sur le multilatéralisme, car aujourd'hui, il est évident que si les décideurs ne se mettent pas ensemble pour régler les défis qui se présentent à eux, le monde se heurtera à un mur. L’homme devrait comprendre que le monde est comme les doigts d'une main.  Chacun a sa taille, mais ils se complètent. Tout comme le corps humain. Chaque membre a sa place dans le corps. Si les grandes puissances continuent à écraser les plus petites, elles ne feront pas œuvre utile, car elles se rendront toujours compte qu'elles ont besoin des moins forts qu’elles. Raisonner autrement ne pourra aucunement permettre d'accéder à la vraie paix. Ce ne seront que des mots. Mais en prenant conscience comme un auteur l’a dit: «si j'ai plus, je donne à celui qui a moins et je lui apprends à acquérir comme moi, pour que nous soyons en paix", le monde pourra effectivement contempler et vivre cette paix comme celui-là qui s’appelle le "Prince de Paix", l'a incarné et continue à l’incarner dans le monde.

11 Novembre-Forum sur la Paix de Paris-Le Président Emmanuel Macron 11 Novembre-Forum sur la Paix de Paris-Le Président Emmanuel Macron

Votre mot de fin ?
Je suis un apôtre de la paix, je me réjouis d’avoir été présente à ce 1er Forum. Un seul bémol cependant, je suis très attentive aux questions liées au genre et la place de la Femme n’a pas été mise en exergue durant le forum. Or sans elle, sans son apport véritable dans les nations, les pays seront toujours en état de perpétuelle paralysie.


Rédaction @DBNEWS
14 Novembre 2018

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.