BGFIBANK GABON : LA FRAUDE ÉVALUÉE À 1,9 MILLIARD DE MILLIARD DE MILLIARD DE FRANCS

SCANDALE-DES-CARTES-VISA-PRÉPAYÉES-LA-FRAUDE-ÉVALUÉE-À-19-MILLIARD-DE-FRANCS SCANDALE-DES-CARTES-VISA-PRÉPAYÉES-LA-FRAUDE-ÉVALUÉE-À-19-MILLIARD-DE-FRANCS

Suite à la fraude aux cartes Visa prépayées, le Conseil d’administration de BGFIbank Gabon a décidé de mettre en place de nouvelles règles de gouvernance pour garantir la sécurité de la banque.

Les missions d’investigation menées par les audits internes et externes ont permis d’identifier les zones de vulnérabilité de la banque, sources génératrices de l’incident et de circonscrire le périmètre de la fraude.

Selon le rapport d’enquête, sur les 100 cartes identifiées, 59 d'entre elles ont fait l'objet de retraits dans la nuit du 3 au 4 février 2017, notamment en Suisse, en Allemagne, au Luxembourg et en France, pour un montant global de 1,9 milliard de francs. La banque a indiqué avoir déposé trois plainte à la Police judiciaire gabonaise, à Interpol/Europol et à la brigade financière de France.

A l'issue de ces missions, de nouveaux dispositifs devant assurer la continuité des activités de BGFIBank Gabon ont été mis en place. Il s’agit, entre autres, de la restriction des cartes visa prépayées exclusivement sur les GAB du réseau BGFIBank, le blocage des paiements et l’installation de 3D Secure, permettant de sécuriser les paiements en ligne. 
Source : Extrait - Sonapresse-L’UNION
Mise en ligne : Anne Marie DWORACZEK-BENDOME
Le 15 mars 2017

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.