ALI BONGO ONDIMBA : DU CAMOUFLET DE PARIS AUX IMAGES ACCABLANTES DE LONDRES

Après avoir ressenti un certain snobisme de la part de la France, qui ne l’a pas invité au sommet sur le financement des économies africaines, qui s’est tenu les 17/18 mai 2021 à Paris, le Président gabonais a voulu montrer à la France, au monde et plus particulièrement à son pays qu’il compte encore sur la scène internationale.

20 mai 2021, Londres, le Président Ali Bongo Ondimba reçu par le premier ministre anglais, Boris Johnson 20 mai 2021, Londres, le Président Ali Bongo Ondimba reçu par le premier ministre anglais, Boris Johnson

Malheureusement, au regard des images Londonienne, il n’y a ni fierté ni plaisir à regarder le Chef de l’État avoir du mal à passer le pas de porte du célèbre 10 Downing Street.

Et pourtant, dans le magazine jeune Afrique en date du 29 mars 2021, M. Ali Bongo Ondimba affirmait : « Je continuerai à mettre toute mon énergie à répondre à leurs attentes les plus légitimes. Et de l’énergie, j’en ai à revendre ! ». On est hélas, bien loin !

Pour rappel, depuis l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime à Riyad en Arabie Saoudite en octobre 2018, le Chef d'Etat gabonais ne semble plus véritablement être capable de porter sa lourde charge. Les clichés présents ne disent pas le contraire.

20 mai 2021, Londres, le Président Ali Bongo Ondimba reçu par Boris Johnson © Anne-Marie Dworaczek-Bendome

20 MAI 2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.