amdb
JOURNALISTE INDEPENDANT, FONDATRICE ET DIRECTRICE DE PUBLICATION DU BLOG DB-NEWS.
Abonné·e de Mediapart

1052 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 juil. 2022

amdb
JOURNALISTE INDEPENDANT, FONDATRICE ET DIRECTRICE DE PUBLICATION DU BLOG DB-NEWS.
Abonné·e de Mediapart

Gabon | Affaire Patrichi Christian TANASA : communiqué de presse

Par Anne Marie DWORACZEK-BENDOME

amdb
JOURNALISTE INDEPENDANT, FONDATRICE ET DIRECTRICE DE PUBLICATION DU BLOG DB-NEWS.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Suite aux allégations portées devant la Cour criminelle de Libreville (Gabon) contre la journaliste Anne Marie DWORACZEK-BENDOME, par l’ancien Directeur Général de la Gabon Oil Compagny (Goc), Monsieur Christian Patrichi Tanasa Mbadinga, cette dernière se réserve le droit d’engager toute action judiciaire appropriée pour son honneur bafoué par un voyou à col blanc.

Affaire Patrichi Christian TANASA : Communiqué de Presse de AM DWORACZEK-BENDOME

Âgé de 40 ans, Christian Patrichi Tanasa Mbadinga est un homme aux abois.

Tout a commencé il y a deux ans, M. Patrick Christian TANASA, ancien directeur général de la Gabon Oil Compagny (Goc) était arrêté dans le cadre de l’opération anti-corruption connue sous le nom de « Scorpion » et mis en examen pour détournement et complicité de détournement des fonds publics, usage de faux et blanchiment des capitaux. Son procès et celui de ses coaccusés a débuté le 18 juillet et doit normalement prendre fin 20 juillet.

C’est donc avec étonnement que Mme DWORACZEK-BENDOME, qui n’a rien avoir avec ce dossier, a été surprise d’apprendre que Christian Patrichi Tanasa Mbadinga aurait déclaré devant la Cour pénale spéciale, ce mercredi 20 juillet 2022, que la journaliste, exerçant principalement en France, percevait par son intermédiaire une allocation mensuelle de 10 millions de francs CFA. Une information immédiatement relayée par différents médias.

Madame Anne Marie DWORACZEK-BENDOME dément et condamne avec la dernière énergie, les allégations de Christian Patrichi Tanasa Mbadinga fondées sur aucune preuve et qui portent atteintes à son honneur et à sa moralité. 

Sauve-qui-peut !

En effet, depuis leur incarcération à la prison centrale de Libreville, beaucoup de ceux qui étaient des inséparables autrefois et connus par le grand public sous l’appellation des « BLA-boys », du nom de l’ancien directeur de cabinet du président Gabonais, M. Brice Laccruche Alihanga, se regardent désormais en chiens de faïence, pire, ils sont devenus des accusateurs les uns contre les autres. 


Tribunal de grande instance de Libreville : Christian Patrichi Tanasa Mbadinga et ses défenseurs, ont-ils voulu faire d’une pierre deux coups avec la journaliste ?

En décembre 2020, des proches d’un des défenseurs de Christian Patrichi Tanasa Mbadinga, Me  Anges Kevin Nzigou,  s’en sont pris à Mme DWORACZEK-BENDOME sur Facebook avant que son nom ne soit jeté en pâture aujourd’hui.  Soyons sérieux, Christian Patrichi Tanasa Mbadinga n’a jamais rencontré la journaliste directement ou indirectement durant ses heures de gloire.

Puisque qu’un procès se prépare en amont.  En partant du postulat que Christian Patrichi Tanasa Mbadinga dise la vérité, a-t-il remis des preuves de ce qu’il avance à ses défenseurs avant de venir à la barre ?

La fin ne justifie pas les moyens !

Quoi qu’il en soit, les dispositions ont été prises cet après-midi au Gabon. Toute personne ou média qui trainera le nom d’Anne-Marie DWORACZEK-BENDOME dans la boue sans preuve à l’appui, recevra une citation à comparaitre immédiatement.

Affaire Patrichi Christian TANASA : Communiqué de Presse de A M DWORACZEK-BENDOME © Anne Marie DWORACZEK-BENDOME

AM DWORACZEK-BENDOME
20 JUILLET 2022

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Énergies
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Journal — Médias
Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance
Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal
Lutte contre l’antisémitisme : angle mort de la gauche ?
Les militants de la gauche antiraciste ont-ils oublié l’antisémitisme ? Un essai questionne le rôle des gauches dans la lutte contre l’antisémitisme et plaide pour la convergence des combats. Débat dans « À l’air libre » entre son autrice, Illana Weizman, un militant antiraciste, Jonas Pardo, et le député insoumis Alexis Corbière.
par À l’air libre
Journal — Parlement
La loi sur les énergies renouvelables est-elle vertueuse ?
Alors que le projet de loi sur le développement de l’éolien et du solaire est en cours d’examen à l’Assemblée nationale, les macronistes savent qu’ils ont besoin de la gauche pour le faire adopter. Mediapart a réuni la députée insoumise Clémence Guetté et le député Renaissance Jean-Marc Zulesi pour éclaircir les points de blocage et les possibilités d’évolution.
par Pauline Graulle et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Mineurs isolés à Paris : "C’est le moment d’agir, aidez-nous à quitter cette merde !"
Cela faisait depuis juin 2022 que des mineurs exilés isolés survivaient sous le pont Nelson Mandela, sur la rive droite des quais de Seine de la ville d’Ivry. En six mois, plus de 400 jeunes se sont retrouvés là-bas, faute d’autre solution. Ce matin, ils ont enfin été pris en charge, non sans peines et non sans luttes. Retour sur ces derniers jours de survie et de mobilisation.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez
Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI
Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités