YAMA Jean Remy : Un hologramme sur le plateau de TV5MONDE

Un hologramme sur le plateau de TV5MONDE. Jean Remy YAMA, sous le coup de la justice de son pays le Gabon, après une déclaration mensongère le 2 juillet 2019, affirmant, « avoir l’intime conviction que Monsieur le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, est mort ». Le gaillard avait fui aussitôt à l’étranger.

19 juillet 2019- Jean Remy YAMA sur le plateau de TV5MONDE 19 juillet 2019- Jean Remy YAMA sur le plateau de TV5MONDE
Propos tenus par Jean Remy YAMA, le 2 juillet 2019, à Libreville
Gabon : Déclaration du 2 juillet 2019 de Jean Remy YAMA © anne marie dworaczek-bendome

Incohérence. Quelques jours plus tard, l'homme politique et syndicaliste avait pourtant affirmé dans un message à ses proches, qu'il était belle et bien sur le sol gabonais. Apparemment, c'était un gros mensonge de plus. Texte adressé par Jean Remy YAMA à ses supporteurs, le 07 juillet 2019, après son départ en catimini du GABON : 

"Bonjour chers collègues. J'ai dû vous quittez précipitamment pour des raisons que vous connaissez. Comme vous me connaissez j'ai horreur de l'injustice et du mensonge. Il y a un gros mensonge au sommet de l'état qui ne pouvait pas laisser dynamique unitaire indifférent. Il ne devrait d'ailleurs laisser aucun intellectuel, aucun universitaire indifférent. Les rumeurs les plus folles disent n'importe quoi sur moi. Sachez que je vais très bien. Le pouvoir a mis des gens à mes trousses pour m'éliminer physiquement. Je suis discret pour l'instant pour des raisons de sécurité. Les informations qu'ils balancent sur les forums et réseaux ont pour objectif de prêcher le faux pour avoir le vrai. Ils ne savent en réalité pas où je suis. Je n'ai demandé l'asile politique à aucun pays. Qui vous dit que j'ai réellement quitté le pays. Dans tous les cas je n'ai pas fuis et je vous reviendrais le plus vite possible. Je n'ai ni peur des poursuites judiciaires et encore moins de la prison. Je répondrais à toutes les convocations judiciaires qui me seront adressées. Continuer la lutte syndicale nous sommes au bout de nos peines tenez bon.
Jean Rémy Yama"

Question : qui était sur le plateau de TV5MONDE en France, le vendredi 19 juillet 2019, un hologramme, histoire d’imiter « Jean-Luc Mélenchon « ou Jean Remy YAMA en chair et en os ?

Décidément, l’homme politique et opposant, Jean Remy YAMA n’est pas mieux que le soi-disant syndicaliste, gourou et affairiste du même nom. En tout cas, il semblerait que le personnage ait de sérieux soucis avec les faits et la vérité.

Comme un petit garnement, non content qu’on ne soit pas à ses pieds. Sa déclaration fantaisiste histoire de faire l’intéressant est à placer au rang de simple caprice. Aujourd’hui, surement conscient d’avoir été trop loin. Il est presque à amoindrir lui-même sa tintamarresque sortie médiatique

La Confédération syndicale Dynamique Unitaire, au lieu de passer son temps à faire des procès d'intentions au gouvernement, il est temps pour elle de balayer devant sa porte et clarifier son positionnement. Soit elle défend les travailleurs, soit c’est devenu un parti politique. Les gabonais veulent savoir.

La morale de cette histoire est triste et démontre la petitesse de la personne. En effet, si Jean Remy YAMA avait été reçu par M. Ali Bongo Ondimba, il n'aurait pas fait de déclaration. Déplorable !

Sur l'antenne de TV5MONDE, 19 juillet 2019

Gabon /YAMA Jean Remy - Imposture et mensonge : Un hologramme sur le plateau de TV5MONDE © anne marie dworaczek-bendome


Affaire à suivre…

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME
21/07/2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.