Amel ZAHIR
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 déc. 2014

Amel ZAHIR
Abonné·e de Mediapart

Resister, c'est Exister.

Amel ZAHIR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Malgré mon jeune âge, malgré les reproches que l'on m'a fait, malgré les remarques, malgré les « tu es trop jeune, ne t'occupe pas de tout ça et profite » ma conscience m'interdit d'être aveuglée par ce qu'il se passe aujourd'hui. M'impliquer, même si c'est peu, ouvrir les yeux, et apprendre sans cesse fait parti de moi. Peu importe la cause pour laquelle je décide de me « battre », sachez que si je le fais, ce ne sera pas en fonction de mes convictions religieuses ou politique.
Si je m'indigne, ce sera par humanisme. Si je m'indigne contre la mort d'enfants, contre la destruction de familles pour des gouttes de pétroles ou de gaz ne fera pas de moi une terroriste. Si j'élève ma voix contre quelconque idéologie ne fera pas de moi une antisémite ou une islamophobe. Si j'élève ma voix ce sera pour montrer qu'en s'indignant on peut changer le monde. Je ne choisis pas de camp. Je choisis la Paix. Oublions nos identités, oublions nos appartenances, religieuses, ethniques, politiques et rappelons nous que nous avons tous Une chose en commun : Nous sommes des êtres humains avant d'être Juifs, Chrétiens, Musulmans, Bouddhistes, Athées et j'en passe. Nous avons tous une conscience, certes une façon de penser différente, mais nous ne pouvons pas nous taire quand des meurtres, des ethnocides, des génocides se déroulent chaque jour sur cette Terre. Mes mots sont confus, mais mes pleurs sont là. Nous sommes les Ânes brutalisés par les Lions de ce Monde, mais en nous joignant tous les choses peuvent changer. Peu importe qui tu es ou en quoi tu crois, nous somme Un.
Comme l'a dit le Grand Stéphane Hessel ; « Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux. Quand quelque chose vous indigne, comme j'ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint le courant de l'histoire et le grand courant de l'histoire doit se poursuivre grâce à chacun (...) Prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques,économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie. »
Alors indignons-nous et oublions nos appartenances Sociales, Religieuses, Politiques, et pensons en tant qu'Être Humain et rassemblons nous contre ces Lions qui nuisent à la Paix et ne tombons pas dans leur piège qui est de tous nous différencier. 
«La moralité moderne veut que l’on accepte les normes de son époque. Qu’un homme cultivé puisse accepter les normes de son époque me semble la pire des immoralités.» Oscar Wilde
Résister, c'est Exister. 
ZAHIR Amel. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi
Journal — Santé
Crack à Paris : Darmanin fanfaronne bien mais ne résout rien
Dernier épisode de la gestion calamiteuse de l’usage de drogues à Paris : le square Forceval, immense « scène ouverte » de crack créée en 2021 par l’État, lieu indigne et violent, a été évacué. Des centaines d’usagers de drogue errent de nouveau dans les rues parisiennes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Justice
Un refus de visa humanitaire pour Hussam Hammoud serait « une petite victoire qu’on offre à Daech »
Devant le tribunal administratif de Nantes, la défense du journaliste syrien et collaborateur de Mediapart a relevé les erreurs et approximations dans la position du ministère de l’intérieur justifiant le rejet du visa humanitaire. Et réclamé un nouvel examen de sa demande.
par François Bougon
Journal — Euro
La Réserve fédérale des États-Unis envoie l’euro par le fond
Face à l’explosion de l’inflation et à la chute de l’euro, la Banque centrale européenne a décidé d’adopter la même politique restrictive que l’institution monétaire américaine. Est-ce la bonne réponse, alors que la crise s’abat sur l’Europe et que la récession menace ?
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza
Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière
Billet de blog
Nazisme – De capitaine des Bleus à lieutenant SS
Le foot mène à tout, y compris au pire. La vie et la mort d’Alexandre Villaplane l’illustrent de la façon la plus radicale. Dans son livre qui vient de sortir « Le Brassard » Luc Briand retrace le parcours de cet ancien footballeur international français devenu Allemand, officier de la Waffen SS et auteur de plusieurs massacres notamment en Dordogne.
par Cuenod
Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze