Promouvoir le rééquilibrage territorial

Promouvoir le rééquilibrage territorial face au développement économique inégal

Promouvoir le rééquilibrage territorial à tous les niveaux de territoire, face au mal développement.

Au moment ou l'on évoque la "différentiation territoriale" (1) on ne saurait oublier que le développement de la croissance capitaliste (pas la croissance du bien-être pour tous et toutes n'est-ce pas ! ) s’accompagne d’inégalités territoriales et sociales profondes qui bénéficient surtout aux riches, au 1% d’en-haut, et aux plus riches au sein des riches. S’y ajoutent les désordres écologiques.

Cela ne concerne pas que la France, ni seulement l’Europe mais l’ensemble du monde puisque désormais quasiment aucun territoire sur terre ou sous les mers n’échappe à l’investissement, à l’exploitation des grandes entreprises en quête de profits.

Promouvoir le rééquilibrage à tous les niveaux de territoire nécessite des politiques publiques volontaristes profondément correctrices du mal développement et ce du mondial au national, du national au communal : une géographie publique de combat ! Vaste débat qui intéresse le service public et les mécanismes d'articulation, de cohérence politique.

1) C’est un enjeu pour la PLANETE afin de rééquilibrer l’écart nord-sud même si l’on précise qu’il y a des « suds » pour indiquer qu’ils ne subissent pas une domination économique et politique équivalente venant du nord, ou plus exactement des classes dominantes de la triade

2) C’est un enjeu ensuite au niveau de l’UE, (Union européenne), notamment depuis la crise des supprimes de 2007-2008. On voit qu’il y a en fait une sorte de sud au sein du nord pour dire que le sud de l’Europe subit un mal-développement différencié qui perdure. Trop de mécanismes jouent pour accentuer les inégalités sociales et territoriales.

3) Promouvoir un rééquilibrage au sein de chaque NATION entre les différentes zones bénéficiant d’une certaine autonomie.
- Dans de nombreuses nations certaines régions sont riches, d’autres pauvres et à l’intérieur de chaque région ou de chaque département on trouve à nouveau un mal développement capitaliste avec de grosses inégalités territoriales (bord de mer et intérieur par exemple) et sociales. La mixité sociale disperse les pauvres mais les pauvres sont toujours là mais invisibles !
- En France on retrouve ces défauts du fait de l’épuisement des anciennes politiques publiques correctrices. Une politique décentralisée ne saurait aboutir à une fragmentation territoriale lourde d’inégalités sociales renforcées . Au sud de Rennes on peut remarquer en traversant une route que l’eau n’a pas le même prix et que le producteur-distributeur est privé pour une commune et public pour l’autre.

Christian Delarue
Conv SP

1) Différenciation territoriale : la singularité des territoires dans l’unité nationale
http://gouvernancepublique.fr/site/differenciation-territoriale-la-singularite-des-territoires-dans-lunite-nationale/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.