RTT 32 H : Allo les syndicats ?

RTT 32 H : Allo les syndicats ?

RTT 32 H : Allo les syndicats ?

Dans la rue pour dire quoi ? Une transition avec plus de 35 heures par semaine (35H) pour les mêmes ? Chômage maintenu pour les autres ? Libéralisation-précarisation-soumission des travailleurs et travailleuses comme processus mortifère déjà là mais encore plus demain !

Ou autre chose ?

E Macron poursuit le contre-mouvement (réactionnaire) de N Sarkozy et de sa "valeur travail" mal comprise. Comprenez alors que les 35 heures par semaine c’est juste le principe conquis et affiché mais ce qui importe pour eux et les patrons et autres managers (du privé ou du public) ce sont surtout et avant tout les multiples EXCEPTIONS pour le sur-travail au-dessus de 35H.

Aucune RTT (réduction du temps de travail) n’est prévu pour faire embaucher de nouveaux employés-ouvriers-techniciens, cadres et ingénieurs ! Le TRAVAILLISME est l’idéologie qui veut "faire travailler plus celles et ceux qui travaillent déjà 35 h hebdo ou plus". Le MEDEF et le "bloc bourgeois" (le 1%) sont sur une perspective de chômage plus travaillisme, soit un couple régressif et mortifère.

Mais face à une nouvelle poussée de travaillisme que disent et font nos SYNDICATS ? Ne faut-il pas débattre d’une nouvelle RTT ? Ne faut-il pas revendiquer une nouvelle RTT à 32 H hebdo sans perte de salaire pour les 99% ? Voire pour une loi des 30 h avec une autre répartition des richesses ?

Sauf la CGT favorable aux 32 Heures SPS, c’est le néant. Rien vu chez FO ? Dans les congrès, on trouve des positions mais publiquement c’est le néant ! Aucune campagne d’opposition au contre-mouvement (re)lancé !

Quid des gauches ? Certains partis politiques sont pour une RTT mais ne jugent pas opportun d’en faire état ! Pourquoi ?

Globalement, il s’agit certes de s’opposer mais en restant encore sur la défensive ?

Pour nous, syndicalistes issus de Ressy (1993), il importe de conserver le principe éthique et politique du "Travaillez moins mais travaillez tous et toutes" !

Avançons sur la revendication. Donnons-lui un contenu !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.