Tous les bienfaits des plantes grâce à la vaporisation !

Les vaporisateurs qu’on peut trouvericiou sur d’autres sites spécialisés permettent d’extraire les principes actifs de nombreuses plantes médicinales, aromatiques et autres. Vous désirez essayer les vaporisateurs et voulez vous informer un peu plus sur la question ? Ce guide vous sera d’une grande utilité.

Pourquoi préférez la vaporisation à la combustion ?

La vaporisation est le premier rival de la combustion et ces deux procédés sont souvent comparés chez les fumeurs. En effet, il y a ceux qui fumer la cigarette traditionnelle et ceux qui vaporisent leur tabac pour éviter les effets nocifs et cancérigènes.

D’ailleurs, de nombreux experts recommandent largement la vaporisation au lieu de la combustion. En effet, contrairement à la vapeur, la fumée est dangereuse pour la santé, car elle contient plusieurs éléments toxiques qui provoquent des complications et des maladies pulmonaires. Certaines sont modérées, d’autres plus compliquées voire mortelles.

D’autre part, la vapeur obtenue par vaporisation ne contient pas de goudron ou de monoxyde de carbone. En effet, la vaporisation ne dépasse pas la température maximale de 225°C, car la combustion commence à 230°C.

Concernant le processus, le vaporisateur crée un flux d’air chaud qui passe à travers la plante et qui extrait ses principes actifs.

Quelles plantes peut-on vaporiser ?

Pratiquement toutes les plantes utilisées en phytothérapie peuvent être vaporisées et leurs bienfaits sont très nombreux pour ne pas dire infinis.

Voici quelques exemples :

  • Le fenouil est un anti spasmodique et un stimulateur digestif.

  • L’aubépine régule le rythme cardiaque et fait baisser la tension artérielle.

  • Le guarana est un énergisant reconnu, utilisé pour ses bienfaits physiques et intellectuels. Sa vaporisation est également recommandée en cas de migraine ou de fatigue.

  • Le coquelicot est idéal pour le bien-être, car il lutte contre le stress, l’anxiété, l’insomnie ou encore les troubles respiratoires.

  • Les racines de ginsengont des vertus énergisantes, stimulantes, anti-oxydantes et anti-inflammatoires.

  • Les feuilles de thym sont antivirales, expectorantes, antispasmodiques et stomachiques.

  • L’ail est à vaporiser en cas d’hypertension artérielle, d’hyperglycémie ou de toux.

  • Le gingembre lutte contre les différentes formes de troubles digestifs et de mal de transport (nausées, vomissements…)

Cette liste peut être très longue s’il fallait recenser les vertus de toutes les plantes médicinales. Donc si vous êtes intéressé par la vaporisation de plantes, pensez à faire quelques recherches sur internet pour connaître la plante à vaporiser pour votre cas personnel.

Quelle température de vaporisation ?

Un minimum de connaissance est nécessaire pour bien vaporiser les plantes médicinale, car elles ne se vaporisent pas toutes à la même température.

De nombreuses plantes dégagent par exemple leurs principes actifs à une température de vaporisation située entre 100 et 150°. C’est le cas des racines d’angélique, du basilic, des feuilles d’eucalyptus, des feuilles de menthes vertes, du girofle ou encore du pissenlit. D’autres plantes sont à vaporiser à une température comprise entre 125 et 175° (feuilles de romarin, consoude, coquelicot, etc.) D’autres encore peuvent être vaporisées avec une température maximale de 230° (ail, curcuma, feuilles d’olivier, racines de ginseng, etc.)

 

La vaporisation est l’une des techniques les plus recommandées pour profiter des bienfaits des plantes. Toutefois, les plantes ne doivent pas être vaporisées à la même température parce que cette dernière dépend de leur espèce, de leur texture et d’autres paramètres. En tout cas,trouvez sur cette pagede nombreuses informations utiles à propos des plantes médicinales.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.