Outil BI : solution intégrée ou modules spécifiques ?

Les outils de Business Intelligence permettent d’optimiser les leviers d’activités d’une entreprise. Il existe de nombreuses solutions développées par différents éditeurs. Que ce soit pour accompagner une entreprise dans sa gestion de stocks ou pour réaliser des reporting financiers, l’outil BI contribue à optimiser de nombreuses tâches professionnelles grâce à l’intelligence artificielle.

À l’heure du Big Data, ces solutions permettent de convertir des données en informations utiles au bon développement de l’activité d’une entreprise. Avec les évolutions technologiques, et l’apparition du Cloud, on distingue désormais deux écoles pour l’outil BI : la solution « tout-en-un » qui intègre toutes les applications classiques (Data Warehouse, Reporting, ETL, etc.), ou des modules spécifiques développés dans des applications différentes pour répondre à chaque besoin.

reporting-bi

Outil BI : l’intérêt d’une solution « tout-en-un »

La solution de Business Intelligence présente un côté pratique très apprécié par les entreprises. Le package « tout-en-un » permet d’organiser l’ensemble de votre système décisionnel sur un ensemble d’outils développés par le même éditeur. Principal avantage : la simplicité.

Développés ensemble, ces modules présentent l’avantage d’être à 100 % compatibles, vous ne risquez donc pas de rencontrer des problèmes lors de l’édition et du transfert de tableaux de bord ou de base de données d’un module à l’autre. Une problématique fréquente lorsqu’une entreprise utilise des outils développés par différents éditeurs.

Aussi, utilisé des solutions développées par le même éditeur facilite fortement la prise en main. Bien que destinés à des fonctionnalités différentes, les différents modules présentent généralement la même interface et un mode de fonctionnement similaire entre chaque partie. L’entreprise aura donc plus de faciliter à former ses collaborateurs sur ces outils.

Autre point qui révèle le côté pratique du package : vous disposez d’un seul et même interlocuteur, l’éditeur. Ainsi si vous rencontrez un problème lors de l’implémentation du système ou au cours de son utilisation, les équipes de techniciens sauront se montrer réactives et efficaces sur l’ensemble de la solution. Un point qui offre à l’entreprise une meilleure réactivité face à un impondérable.

L’outil BI « tout-en-un » est également avantageux par son prix, nettement plus accessible que les solutions spécialisées. Une seule et même licence est délivrée et autorise l’exploitation de l’ensemble de la solution. En cas de nouvelle version, l’éditeur se charge de procéder à la mise à jour de l’ensemble du système grâce à un process de migration rapide.

Retrouvez un classement des offres de Business Intelligence en cliquant ici.

Limites du « tout-en-un »

Avantageuse sur bien des points, la solution packagée se voit toutefois limitée. D’une part, elle est loin d’être à la pointe de la performance, que ce soit au niveau technologique, mais surtout par rapport aux outils. Bien qu’efficaces et synergiques, ils ne permettront pas de cibler certaines fonctionnalités très spécifiques. De plus, au fil du temps vos besoins sont susceptibles d’évoluer, pour y répondre de manière optimale certains modules de votre outil BI peuvent être amenés à être changés. Difficile avec le package qui vous obligera à changer l’ensemble de la solution.

C’est là que les solutions spécialisées tirent leur épingle du jeu, en se concentrant sur une branche particulière de la Business Intelligence, les éditeurs sont capables de pousser plus loin les fonctionnalités des outils, un point apprécié des spécialistes de la Business Intelligence. Aussi face à l’évolution des besoins de l’entreprise, le recours à une nouvelle solution est nettement plus aisé.

En conclusion, la formule package convient idéalement aux acteurs qui ne sont pas encore experts en Business Intelligence et qui souhaitent se doter d’un outil BI pour débuter.

Plus d’informations sur la question dans cet article.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.