Voir tous
  • Quand d’anciens terroristes pavoisent sur Internet

    Par Anne Guérin-Castell
    capture-d-e-cran-2016-05-28-a-15-40-19-copy
    Sur leur site commun, l’Adimad (Association amicale pour la défense des intérêts moraux et matériels des anciens détenus politiques et exilés de l’Algérie française) et le Mraf (Mémoire de la résistance Algérie française) exposent les crimes commis par l’OAS.
  • Une (dé)raison d’État assassine

    Par Anne Guérin-Castell
    Implacable ! C’est le mot qui vient à l’esprit quand on referme le dernier livre de Jean-Philippe Ould Aoudia qui, en deux volets, le premier consacré à la politique algérienne du général de Gaulle et tout particulièrement à l’année 1961, le second à l’assassinat en mai 1959 de Maître Amokrane Ould Aoudia  devant la porte de son étude, 10 rue Saint-Marc à Paris, ouvre sur les abymes d’une improbable raison d’État qui autorise, excuse ou sert de prétexte à quelques crimes plus ou moins habilement maquillés tandis qu’un silence opiniâtre est la seule réponse apportée à ceux qui, ne se contentant pas de la version officielle, cherchent à en savoir davantage.
  • Agir librement

    Par Anne Guérin-Castell
  • pour mémoire (perso)

    Par Anne Guérin-Castell
  • Cinquante-trois ans après, l’OAS à l’honneur en Espagne

    Par Anne Guérin-Castell
    La commune de Polop en Espagne (province d'Alicante) s’apprête à ériger dans son cimetière une stèle honorant l’OAS, formation responsable de la mort de plus de 2 700 personnes.
Voir tous