La Chute ou les éléments verticaux et horizontaux dans la vie de l'homme contemporain (3/3)

 

 

 

 

 

 

 

 

Mondo Cane (1)

pourquoi ce film m’a-t-il fait

une si grande impression encore toujours

grandissante

Mondo Cane ein Faustschlag ins Gesicht (2)

Mondo Cane un film sans vedette

Mondo Cane

Les humains y mangent dansent tuent des animaux

font l’amour dansent prient agonisent

un reportage en couleur

sur l’agonie

sur l’agonie des vieilles personnes

sur la cuisine chinoise

sur l’agonie du requin

sur les assaisonnements

sur la mise à mort des vieilles

voitures

je me souviens de l’écrasement des formes

de l’écrasement du métal

du piaulement et du grincement

de l’anéantissement de la carrosserie

des viscères métalliques d’une voiture

du cimetière de voitures

et aussi d’une manière de peindre

des œuvres sur le rythme d’une musique céleste

à Paris des empreintes de corps sur des toiles blanches

le voile de sainte Véronique

le visage de l’art

les bouches des millionnaires les bouches de leurs femmes

les fourmis grillées les larves d’insectes

les mottes noires dans des gamelles d’argent

les lèvres des mangeurs

les lèvres rouges dans Mondo Cane

les grandes lèvres rouges luisantes

qui se meuvent dans Mondo Cane

 

Puis commencèrent les discussions

sur le chapitre III de la constitution dogmatique de l’Église

à propos du peuple de Dieu et des laïcs

 

Le cardinal Ruffini (3)

déclara

que la notion de Peuple de Dieu

était très imprécise

comme le chapitre III

n’obtint pas la majorité qualifiée

des voix il fut renvoyé

à la Commission Liturgique

pour être repris

 

« il y avait, à proximité de notre vigne, un poirier chargé de fruits que ni leur beauté ni leur goût ne rendaient alléchants »… avoua Augustin

 

avez-vous prêté attention au fait que

les intérieurs modernes des maisons de dieu

rappellent

la salle d’attente d’une gare

de chemin de fer ou d’aéroport

 

En tombant nous ne pouvons pas

prendre une forme

une posture hiératique

les insignesdu pouvoir nous tombent

des mains

 

en tombant nous cultivons nos jardins

en tombant nous éduquons nos enfants

en tombant nous lisons les classiques

en tombant nous biffons les adjectifs

 

le mot chute n’est pas

le mot juste

il n’explique pasce mouvement

du corps et de l‘âme

dans lequel se fond

l’homme contemporain

 

les hommes révoltés

les anges damnés

tombaienttête en bas

l’homme contemporain

tombe dans toutes les directions

simultanément

vers le bas vers le haut vers les côtés

à l’instar de la rose des vents

 

autrefois on tombait

puis on se relevait

verticalement

à présent

on tombe

horizontalement

 

 

 

Lire le début ici, puis .

 

 

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Mondo_Cane

(2) En allemand dans le texte. Un coup de poing dans la gueule.

(3) Conservateur, il fut un adversaire déclaré des réformes de Vatican II

 

 

Poème écrit en 1963 par Tadeusz Różewicz (né en 1921). Traduction personnelle à partir de celle de Claude-Henry du Bord et Christophe Jezewski publiée dans Regio, Éditions Arfuyen, 2008.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.