Ma bouche (Tadeusz Różewicz)

 

 

Ce jour se termine

par le dîner

le brossage des dents

un baiser

les affaires à ranger

 

c'était donc ça un jour

un de ces jours précieux

qui ne reviennent jamais

 

Qu'est-ce qui m'est arrivé

 

Il est venu il a passé

du matin jusqu'au soir

pareil au précédent

 

Ô mon jour

mon unique

qu'ai-je fait

qu'ai-je fait

 

Peut-être faut-il qu'il en soit ainsi

le matin sortir

rentrer dans l'après-midi

répéter certains gestes

ranger un tas d'affaires

 

Ô mon jour

diamant le plus beau du monde

maison dorée

baleine bleu azur

larme dans mes yeux

 

Ô pensées quelque peu confuses

quand mains dans les poches je reste ainsi planté

cherchant des yeux à travers les barreaux gris de la pluie

l'érable qui vient de se couvrir d'or

 

Ma bouche

diseuse de vérité

mentait

s'entêtait soutenait

niait implorait

criait chuchotait

pleurait riait

 

Ma bouche

se moulant autour

des innombrables paroles

proférées

 

(traduit du polonais par Grażyna Erhard)

Tadeusz Różewicz, né en 1921, poète et dramaturge polonais, a reçu le Prix européen de Littérature 2008. Voir le site des Éditions Arfuyen.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.