Ô mélenchonistes - aux mélenchonistes

De fait vous Mélenchonistes par vos positions sans nuances, vous vous faites prendre en grippe. On ne vous supporte plus. Vous détournez un bon journal en tribune selon votre position unique. Vous faites beaucoup de tort à Mediapart.

Nous voilà dans les commentaires de Mediapart (qui par parenthèse ne prend pas d'accent sur le e, mais une majorité d'abonnés ne l'a pas encore compris bien qu'abonné depuis plusieurs années. Il sont largement plus nombreux que ceux qui écrivent Mélenchon avec un a)

…donc si jamais il est question de politique française (ce qui est quand même la majorité des sujets de ce journal) et qu'en plus Mélenchon est nommé dans cet article, nous voila dans la situation où dans les commentaires il est impossible de ne parler d'autre sujet que de Mélenchon, et surtout de se battre corps et âme pour critiquer toutes personnes qui auraient l'idée bizarre pour eux, de ne pas adorer Mélenchon, dont l'auteur de l'article dans le déroulé de ses idées et rapports de faits.

Mediapart avant Mélenchon

Je vais commencer par mon cas, car son propre cas est par définition celui qu'on connait le mieux, et il est généralisable, chacun va pouvoir s'y reconnaitre. Je me suis abonnée à Mediapart au début des années 2010. L'expression des journalistes et des commentateurs étaient l'idéal. On avait, en plus des commentaires, notre blog et les éditions. J'ai profité de ces trois formules.

Les discussions étaient plaisantes car les abonnés sont d'un niveau de réflexion relativement haut parmi la population française.

Nous avions sur certains sujets des discussions assez hard, tel : l'islam, le voile, les professeurs, l'éducation nationale, Charlie et autre sujet "chaud". Mais pas de fixation. Nous traitions les sujets selon son thème. Sans jamais y mêler des personnes politiques françaises, sinon pour les nommer de temps à autre, ou y faire référence dans le cours de la discussion, mais le sujet principal restait celui de l'article, billet, édition.

Arrivée de Mélenchon sur Mediapart

Puis Mélenchon arriva dans les discussions, je devrais plutôt dire les aficionados de Mélenchon. Alors la démocratie disparue des pages de Mediapart.

Tout sujet politique fut ramené à deux situations :

  1. pour Mélenchon
  2. toutes les autres positions dans la gamme possible, "analysées" par les pro-mélenchon comme des ennemis à combattre par toutes armes à disposition : médisance, méchanceté, insultes diverses, cette gamme de position "non adorateur de Mélenchon" placée comme réactionnaire, et depuis quelques années "macronistes" !

Donc les pro-mélenchon classent la gamme des idées politiques françaises et les ramènent à 2 possibilités : Pour (les bons), Contre (les méchants).

Mon expérience personnelle est la suivante : adhésion au Parti de Gauche en 2011, fuite en 2012. La raison en est que je me suis trouvé dans un parti sans aucune démocratie, genre léniniste.

Il se trouve que j'ai commencé à militer en 1965, à l'époque le sujet était la guerre du Vietnam (je suis donc une vieille militante). Puis j'adhérai au PSU, je précise du temps où Rocard en était sorti pour construire le PS avec Mitterrand en 1973.

Ce parti était la deuxième gauche : anti-libérale, anti-capitaliste, écologiste, égalité femme/homme, pro paysans, etc. et surtout complétement démocratique. Dans une pratique très différente de ce qu'exposa Sébastien Repaire concernant Les Verts !

Naïvement j'avais cru retrouver cet état d'esprit à vue large et démocratique dont je suis nostalgique, j'ai vite déchanté.

Effet des pro-mélenchonistes ou FI sur le reste des abonnés à Mediapart

Nous voilà maintenant dans un journal qui a beaucoup perdu de sa démocratie. Les discussions étant ramenées à 2 positions et aucune autre possible.

Je me suis désabonnée quelques temps ne vous supportant plus.

Je reviens, c'est un peu moins chaud, mais en fait identique.

De fait vous Mélenchonistes par vos positions sans nuances, vous vous faites prendre en grippe. On ne vous supporte plus. Vous détournez un bon journal en tribune selon votre position unique. Vous faites beaucoup de tort à Mediapart. Peut-être après tout est-ce votre but : détruire Mediapart ? en décourageant toute discussion possible ; décourageant je suis bonne car il s'agit de combat : "nous mélenchonistes sommes les plus forts nous avons raison, les autres sont tous des imbéciles réactionnaires".

Et vous dissuadez ainsi tout sympathisant potentiel en un ennemi convaincu !

Personne n'a envie d'adhérer à la FI en vous lisant

plutôt le contraire.

Par vos agissements vous convainquez tout autre à non-sympathiser pour la FI, à ne jamais voter pour Mélenchon ou quelque représentant de la FI.

Vous démolissez vous mêmes votre mouvement et son chef.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.