In the sick little world where I'm king - "Clause du grand-père"

À un mois de la mobilisation sociale sur la réforme des retraites, la majorité bute sur la clause dite "du grand-père".

À un mois de la mobilisation sociale sur la réforme des retraites, la majorité bute sur la clause dite "du grand-père".

Selon celle-ci, les nouvelles règles en matière de durée de cotisations ne s'appliqueraient qu'aux entrants sur le marché du travail à compter de 2025.

L'idée est de garder cette option ouverte en cas de mobilisation importante dans l'espoir de pouvoir désamorcer le conflit social par la division des parties prenantes.

 

Le petit monde malade où je suis roi trouve ça bien envoyé.

 

Malheureusement, la jeunesse a déjà trouvé la parade.

J'appelle ça la clause du petit-fils.

Rester toute sa vie chômeur, précaire ou travailleur pauvre pour pas avoir à participer.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.