In the sick little world where I'm king - "Women's soccer"

Aux USA, de nombreuses voix s'élèvent pour demander l'égalité entre les primes de matchs des équipes masculine et féminine de football.

Aux USA, de nombreuses voix s'élèvent pour demander l'égalité entre les primes de matchs des équipes masculine et féminine de football.

Les femmes viennent en effet de remporter leur quatrième Coupe du monde. Les hommes, eux, ne se sont pas qualifiés pour la dernière coupe en date, jouée en Russie.

Pourtant, les femmes n'ont gagné que 110000 dollars chacune pour cette victoire. S'ils gagnaient une Coupe du monde, chaque joueur de l'équipe masculine remporterait plus de 400000 dollars.

 

Si le petit monde malade où je suis roi ne perçoit pas quelle logique sportive peut justifier cette différence de traitement, la logique économique saute aux yeux.

 

400000 balles ? Ils pourraient promettre 4 milliards par joueur à l'équipe masculine, ça leur coûterait pas plus cher.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.