In the sick little world where I'm king - "Voie Lactée"

De nouveaux calculs, rendus possible par les données du satellite européen Gaia et publiés dans "The Astrophysical Journal", placent la destruction de notre galaxie à une échéance de 4,5 milliards d'années.

De nouveaux calculs, rendus possible par les données du satellite européen Gaia et publiés dans The Astrophysical Journal, placent la destruction de notre galaxie à une échéance de 4,5 milliards d'années. La collision fatidique entre la Voie Lactée et la galaxie d'Andromède se voit ainsi repoussée de 600 millions d'années par rapport aux estimations généralement admises jusqu'ici.

 

Le petit monde malade où je suis roi est très inquiet.

 

J'espère qu'on va pas s'ennuyer.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.