In the sick little world where I'm king - "Alea jacta n'est pas encore"

Alors que les médiateurs nommés par le gouvernement jugent que l'agrandissement de l'aéroport Nantes Loire-Atlantique pourrait être une alternative envisageable à la construction de celui de Notre-Dame-des-Landes, Marrant Y-Éjacula juge opportun de donner son opinion sur le sujet.

Alors que les médiateurs nommés par le gouvernement jugent que l'agrandissement de l'aéroport Nantes Loire-Atlantique pourrait être une alternative envisageable à la construction de celui de Notre-Dame-des-Landes, Marrant Y-Éjacula juge opportun de donner son opinion sur le sujet.

 

Dans le petit monde malade où je suis roi, on est pas sûr sûr que l'ancien premier ministre ait raison, mais bon, puisque il est là.

 

Selon lui, "renoncer serait un choix opportuniste, tactique. Ce ne serait pas un choix durable, stratégique".

En revanche, "Notre-Dame-des-Landes est un projet qui est, lui, prêt à démarrer puisque tous les obstacles ont été franchis".

 

Tous ? Non.

Un petit village d'irréductibles...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.