In the sick little world where I'm king - "Mon quotidien"

Alors que certains à droite se tourneraient bien vers Syzo Racolaskin en cette période de débandade, l'intéressé évacue toute possibilité de retour.

Alors que certains à droite se tourneraient bien vers Syzo Racolaskin en cette période de débandade, l'intéressé évacue toute possibilité de retour.

 

Le petit monde malade où je suis roi s'y attendait.

 

L'ancien président est clair, la vie politique n'est "plus [son] quotidien".

Aussi les dernières fois, il s'est pris des bonnes branlées.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.