In the sick little world where I'm king - "Beg your pardon"

Aux USA, une des assaillantes du Capitole demande à Donald Trump une grâce présidentielle pour elle-même et ses complices car elle "se sent lésée", qu'elle pense avoir fait "ce qu'il lui demandait" par "patriotisme" et qu'elle "risque une peine de prison".

Aux USA, une des assaillantes du Capitole demande à Donald Trump une grâce présidentielle pour elle-même et ses complices car elle "se sent lésée", qu'elle pense avoir fait "ce qu'il lui demandait" par "patriotisme" et qu'elle "risque une peine de prison".

 

Le petit monde malade où je suis roi trouve tout ça bien tardif.

 

Quatre ans pour être déçu de Donald Trump, ça semble un peu long.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.