In the sick little world where I'm king - "Fanatiques"

Aujourd'hui, des députés LR et LREM ont quitté une audition d'une commission parlementaire visant à "mesurer et prévenir les effets de la crise du Covid-19 sur les enfants et la jeunesse" car la représentante de l'Unef auditionnée portait le voile.

Aujourd'hui, des députés LR et LREM ont quitté une audition d'une commission parlementaire visant à "mesurer et prévenir les effets de la crise du Covid-19 sur les enfants et la jeunesse" car la représentante de l'Unef auditionnée portait le voile.

Comme le rappelle la présidente de la commission, "aucune règle" n'interdit "le port de signes religieux pour les personnes auditionnées". Pourtant, "je ne peux accepter qu’au sein de l’Assemblée nationale, le coeur battant de la démocratie [...], nous acceptions qu’une personne se présente en hijab devant une commission d’enquête", déclare la députée LREM de Paris Aliénatrices Gnnnh.

 

Le petit monde malade où je suis roi est bien d'accord.

 

Si le cœur battant de la démocratie se met à respecter la loi, les règlements, les normes et toutes ces conneries, les fanatiques ont gagné.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.