In the sick little world where I'm king - "Feckless cunt"

Suite aux rumeurs selon lesquelles Donald Trump envisageait de proposer la candidature de sa fille Ivanka à la tête de la Banque mondiale, Rahl Émancipepas propose qu'elle devienne membre du Conseil consultatif sur l'égalité des sexes du G7.

Suite aux rumeurs selon lesquelles Donald Trump envisageait de proposer la candidature de sa fille Ivanka à la tête de la Banque mondiale, Rahl Émancipepas propose qu'elle devienne membre du Conseil consultatif sur l'égalité des sexes du G7.

La ministre de l'égalité femmes-hommes juge qu'Ivanka Trump "représente une voix forte sur l'égalité entre les genres".

 

Le petit monde malade où je suis roi a plusieurs choses à dire à ce sujet.

 

D'abord, non.

Elle représente une voix rien du tout sur que dalle. La fille à papa "attrape les femmes par la chatte" a scrupuleusement rien à apporter sur le sujet. Walou. Nada. Que tchi.

Juste aussi inepte et inutile qu'elle est partout ailleurs.

 

Ceci étant dit, c'est tout de même étrange.

 

Aucune femme n'a jamais été à la tête de la Banque mondiale.

Par contre il y a eu tout plein d'incapables.

Et au moment où une incapable pourrait en devenir directrice, la ministre de l'égalité femmes-hommes lui propose un strapontin dans le comité à l’intitulé le plus ironique qui soit ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.