In the sick little world where I'm king - "Dégénérescence"

Dans une lettre ouverte adressée au préfet de la Réunion, Bigotte Bradrit qualifie les habitants de l'île de "population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches", des "autochtones [qui] ont gardé leurs gênes de sauvages".

Dans une lettre ouverte adressée au préfet de la Réunion, Bigotte Bradrit qualifie les habitants de l'île de "population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches", des "autochtones [qui] ont gardé leurs gênes de sauvages".

 

Le petit monde malade où je suis roi, au vu de l'état de sénilité, de sénescence, voire de mort cérébrale dans lequel se trouve l'ancienne actrice, comprend la tentation de certains de lui retourner l'insulte de "dégénérée".

 

Mais à vrai dire ça a toujours été une connasse.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.