In the sick little world where I'm king - "Good Omens"

Plus de 20000 chrétiens ont signé et adressé à Netflix une pétition demandant au service de streaming de déprogrammer "Good Omens", série inspirée de l'œuvre du même nom de Terry Pratchett et Neil Gaiman.

Plus de 20000 chrétiens ont signé et adressé à Netflix une pétition demandant au service de streaming de déprogrammer Good Omens, série inspirée de l'œuvre du même nom de Terry Pratchett et Neil Gaiman.

La série, que le petit monde malade où je suis roi trouve par ailleurs décevante, mais c'est pas le sujet, aborde l'apocalypse sous l'angle de la comédie. Un ange et un démon, amis, s'efforcent de prévenir la fin du monde.

 

Un groupe de fanatiques chrétiens juge que cette approche est "un nouveau pas visant à faire apparaitre le satanisme comme normal, léger et acceptable" mais aussi à "moquer la sagesse de Dieu".

 

Pour ces raisons, ils demandent à Netflix d'annuler le show.

Qui est diffusé en exclusivité sur Amazon Prime Video.

 

Merci Satan, d'avoir exaucé mes prières.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.