In the sick little world where I'm king - "Trust the plan"

Les fanatiques de QAnon, qui pensaient sûrs de sûrs que le 20 janvier serait le "Grand éveil" sont face à un dilemme.

Les fanatiques de QAnon, qui pensaient sûrs de sûrs que le 20 janvier serait le "Grand éveil" sont face à un dilemme.

Pas de loi martiale, pas d'arrestations de masse des traitres démocrates, pas d'hommes lézards démasqués pour leur participation à des orgies pédophiles illuminati dans des sous-sols de pizzérias kasher.

 

Ils ont donc deux options.

Faire face à la réalité. Tout leur système de croyance est fondé sur un fantasme grotesque.

Ou passer à un délire encore plus occulte et ésotérique qui réinterprètera leur échec patent comme une victoire en devenir.

 

Le petit monde malade où je suis roi est prêt à prendre les paris.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.