In the sick little world where I'm king - "Fashion statement"

Vous le savez, le petit monde malade où je suis roi est féru de zoologie.

Vous le savez, le petit monde malade où je suis roi est féru de zoologie.

 

Une étude publiée mercredi dans la revue scientifique PLOS One montre que les rayures des zèbres servent avant tout à les protéger des insectes volants.

Les chercheurs américains et britanniques ont pu montrer dans un cadre expérimental qu'elles trompaient le système visuel des mouches, qui ne parviennent pas à se poser sur l'animal. Selon toute vraisemblance, les taons et autres insectes piqueurs souffriraient du même problème.

 

Une démarche bien différente de celles des tigres donc, qui sont juste un peu coquets.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.