In the sick little world where I'm king - "Conclusion 2"

Hier, le petit monde malade où je suis roi a déclaré son intention de voter pour l'autre merde au second tour de la présidentielle.

Hier, le petit monde malade où je suis roi a déclaré son intention de voter pour l'autre merde au second tour de la présidentielle.

J'ai pas changé d'avis.

 

Et si c'est au-dessus de vos forces, je comprends.

Je suis prêt à entendre tous les arguments d'ordre digestif que vous pourriez donner.

 

Mais ce que j'aimerais entendre, c'est un argument politique qui justifierait de prendre le risque des ratonnades, des chasses aux pédés, de la Reichskristallnacht.

 

J'ai bien réfléchi.

Je vais voter pour l'autre merde.

 

Et puis j'irai dégueuler, comme tout le monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.