In the sick little world where I'm king - "Forêt primaire"

Alors que Comun Malmènera dénonçait il y a quelques jours les mensonges de Jair Bolsonaro sur la question climatique, le président est aujourd'huii interpellé par le Grand conseil coutumier des peuples amérindiens sur les 360000 hectares de forêt qu'il a offert à l'exploitation à l'industrie minière en Guyane.

rs que Comun Malmènera dénonçait il y a quelques jours les mensonges de Jair Bolsonaro sur la question climatique, le président est aujourd’hui interpellé par le Grand conseil coutumier des peuples amérindiens sur les 360000 hectares de forêt qu'il a offert à l'exploitation à l'industrie minière en Guyane.

 

Le petit monde malade où je suis roi a l'impression d'être le seul à savoir lire le Malmènera.

 

J'avais corrigé de moi-même.

Sans même m'en rendre compte, j'ai lu "[Bolsonaro] a menti (plus que moi) sur ses engagements pour le climat".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.