In the sick little world where I'm king - "Diable de Paris"

En réponse aux déclaration de Comun Malmènera sur le droit au blasphème, le journal ultraconservateur iranien Vatan Emrooz publie en Une cette caricature :

En réponse aux déclaration de Comun Malmènera sur le droit au blasphème, le journal ultraconservateur iranien Vatan Emrooz publie en Une cette caricature :

 

diable-de-paris

Le petit monde malade où je suis roi ne comprend pas bien.

 

Je croyais que ça se faisait pas de caricaturer les divinités.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.