Election régionale. La position du NPA...

Le gouvernement et le PS dérivent toujours plus à droite et à l'extrême droite, refusons tout compromis avec eux : au premier comme au second tour ! Motion élections régionales, résolution du Conseil Politique National (CPN) du NPA.

Il est trop tôt pour évaluer l’incidence qu’auront sur l’opinion publique en particulier au sein du monde du travail les attentats abjects du 13 novembre et la politique d’union nationale orchestrée par Hollande dans leur suite. La stupeur passée, comment les esprits se positionneront, la situation demeure en fait ouverte. L’union nationale est le cadre des rivalités et lutte de pouvoir des différents partis institutionnels. Hollande a tenu à donner une place particulière à Sarkozy et Marine Le Pen rejoint le concert des grands partis. La pression s’exerce toujours plus à droite au nom de la guerre contre le terrorisme et des politiques sécuritaires. Comment cela s’exprimera sur le terrain électoral, nous le verrons au soir du premier tour.

Tout est fait pour étouffer le mécontentement qui traverse l’ensemble de la société. Rien ne dit qu’il ne trouvera pas cependant les moyens de s’exprimer comme il avait pu le faire à l’occasion du conflit Air France et la « mise à nu » du dialogue social des Broseta, Gattaz ou Macron. Des événements qui s’inscrivent dans une accumulation de mécontentements et de colères que la note annuelle du club de DRH « Entreprise & personnel » décrit comme «  un basculement progressif vers des mobilisations, certes indépendantes les unes des autres, chacune sur ses objectifs, mais nourries en arrière plan par un cran de plus dans le rejet de la politique gouvernementale  ». […] Cliquer ici

Nos vies... leurs profits !  Leurs guerres... nos morts !

www.npa34.org

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.