antoine peillon

Journaliste, grand reporter @ "La Croix", auteur de "Ces 600 milliards qui manquent à la France" (Seuil, 2012), de "Corruption" (Seuil, 2014) et de "Résistance !" (Seuil, 2016).

Paris - France

Sa biographie
Après des études de philosophie et d'histoire-géographie à la Sorbonne, Antoine Peillon, journaliste depuis 1985, est grand reporter au quotidien La Croix. Il a, auparavant, travaillé pour divers journaux et magazines, dont Le Monde, La Tribune de l'expansion, Le Figaro, InfoMatin, Le Point, L'Express, VSD, La Vie, Grands Reportages, Terre sauvage... Il a longtemps enquêté, entre autres, sur les réseaux néo-nazis mondiaux et sur l'extrême droite européenne, sur le terrorisme, ainsi que sur les affaires politico-financières ("affaire Carignon", en 1994...). Son livre "Ces 600 milliards qui manquent à la France ; Enquête au cœur de l’évasion fiscale" (Le Seuil, mars 2012 ; prix Éthique ANTICOR 2012 pour l'investigation ; édition en Points Seuil, novembre 2012) a contribué à déclencher enquêtes judiciaires et parlementaires toujours en cours (affaires UBS, Cahuzac, Wildenstein, HSBC…). Il a aussi réalisé (octobre 2012 - juin 2013) trois documentaires sur l’évasion fiscale, avec Patrick Benquet (Nilaya Productions), qui ont été diffusés par France 5 à la rentrée 2013, puis par la Chaîne parlementaire Public-Sénat en avril et mai 2014. Il a enfin publié "Corruption ; Nous sommes tous responsables" (Le Seuil, octobre 2014) et "Résistance !" (Le Seuil, mars 2016). Il a écrit plusieurs autres essais, notamment :  "John Toland ; Pantheisticon – Londres 1720" (Le Bord De l’Eau et La Luminade, 2006), "Céline, un antisémite exceptionnel" (Le Bord De l’Eau, 2011), "L’Esprit du cerf ; La forêt au cœur de la civilisation occidentale" (Le Bord De l’Eau, 2011).
Son blog
205 abonnés LE VEILLEUR

Ses favoris

  • Jaurès, la crise et le journalisme

    Par Antoine Perraud
    Présidée par Ernest Pignon-Ernest, “La société des Amis de L’Humanité”, en son stand si singulier de la fête du quotidien communiste – on a pu y entendre Anouk Grinberg lire des textes de Jean Jaurès ou Angélique Ionatos chanter avec Katerina Fotinaki des vers hellènes désespérés mais mobilisateurs –, avait programmé un débat sur le journalisme en partenariat avec Mediapart, dimanche 14 septembre,
  • Combattre la mafia de l’évasion fiscale

    Par Edwy Plenel

    La tentation belge de Bernard Arnault est une leçon de choses. Le désir d’expatriation de ce milliardaire montre que l’argent, quand il devient une fin en soi, avoisine le crime dans sa volonté d’échapper aux lois communes. L’évasion fiscale n’est pas à la marge mais au centre d’une économie devenue mafieuse parce que livrée à la finance.