Antoine Perraud

Journaliste à Mediapart

Paris - France

Sa biographie

Antoine Perraud travaille depuis 1986 à France Culture, où il produit l’émission “Tire ta langue” depuis 1991 (avec une interruption de 2006 à 2009 consacrée à “Jeux d'archives”). Il est l’auteur de documentaires historiques et littéraires: “Une vie, une œuvre” (Jacques Bainville, Confucius…), “Le Bon Plaisir” (Bronislaw Geremek, Pierre Combescot…), “Mitterrand pris aux mots”, ainsi que de séries d’été: 18 heures sur Elias Canetti, 10 heures sur Charles de Gaulle, 5 heures sur la télévision française de 1944 à 1964… Par ailleurs et de surcroît, participation à l'émission que Laure Adler confia en 2004 à Élisabeth Lévy (avant que David Kessler ne l'en dessaisît en 2006) : “Le Premier Pouvoir”.

De 1987 à 2006, Antoine Perraud a été critique et grand reporter à Télérama, où il s'accomplit en introduisant le terme « bobo » (inventé par David Brooks) dans notre idiome en 2000, comme l’atteste la dernière édition du Grand Robert de la langue française

Diplômé du CFJ (Centre de formation des journalistes) en 1983, Antoine Perraud a régulièrement pris du champ : deux ans au Korea Herald (Séoul), DESS de correspondant de presse en pays anglophones, fondation “Journalistes en Europe”, préparation (aussi vaine qu'éphémère !) à l’agrégation d’histoire.

En 2007, il a publié La Barbarie journalistique (Flammarion), qui analyse, à partir des affaires Alègre, d’Outreau et de la prétendue agression du RER D, comment le droit de savoir peut céder le pas à la frénésie de dénoncer.

Membre du comité de lecture de la revue Médium (directeur: Régis Debray) depuis 2005, Antoine Perraud contribue depuis 2006 au supplément littéraire du quotidien La Croix. Fin 2007, il a rejoint mediapart.fr

Pour en savoir plus :
http://www.auditeurs-de-france-culture.asso.fr/?Dejeuner-Rencontre-du-29-janvier

Lire ses articles dans le journal
Son blog
287 abonnés Tournure
Ses éditions

Ses favoris

  • Cher Jean-Christophe !

    Par
    C'est hélas le triste privilège de ceux qui restent d'évoquer la mémoire de ceux qui nous quittent, en mettant de côté leur chagrin. Mais lorsqu'il s'agit de l'un des plus grands pionniers de la télévision, Jean-Christophe Averty, il convient aussi de saluer l'immense stature et l'importance artistique de ce poète de l'électronique disparu...
  • Mathias Enard : «L'islam est notre angle mort national»

    Par

    Le romancier Mathias Énard revient sur la signification des attentats de Paris. Et de leurs suites. Après les rassemblements kaléidoscopiques du 11 janvier, il questionne le regard des Français sur les musulmans et s'interroge sur la place que la France est prête à faire à l'islam.

  • «La cour de Babel» ou la classe des miracles

    Par

    Un documentaire sort en salle pour nous faire sortir d'un pessimisme éducatif aussi pouacre qu'impolitique. En filmant une classe d'accueil de collégiens non francophones, Julie Bertuccelli révèle, avec grâce, un ressort résolu, solidaire et sempiternel de la société française…

  • Vialatte gondole les planches d'Aubervilliers

    Par

    Sous le titre Résumons-nous, la semaine a été désastreuse, trois comédiens épatants donnent corps et âme aux chroniques d'Alexandre Vialatte (1901-1971). Le spectacle, lucidement drolatique, amplifie et magnifie l'esprit d'observation. À Aubervilliers, puis en tournée…

  • « En direct de Mediapart » : l'affaire Dassault

    Par
    Vidéo dans le corps de l'article. Vidéo dans le corps de l'article.

    Retour sur nos révélations sur Serge Dassault, qui demande la censure des enregistrements publiés, avec Fabrice Arfi, Michael Hajdenberg, Pascale Pascariello, Antoine Perraud, Martine Orange et Marine Turchi.

  • Jospin revient !

    Par
    Lit-on l'avenir sur les murs de Cognac? Ces jours derniers, la cité charentaise a vu fleurir, ô anachronisme précurseur!, des affiches électorales de Lionel Jospin; datées – 2002 –, mais qui pourraient prendre date: 2012.
  • Presse: mélange des genres et éthique journalistique

    Par
    Nouvel exemple du mélange des genres dans la presse. Fondateur du site Slate.fr, chroniqueur sur France Inter, producteur sur France Culture, animateur sur Public Sénat, éditorialiste à Challenges, ancien patron du Monde, Jean-Marie Colombani est aussi administrateur de grands groupes privés. Generali France, la société d'assurances, et la maison d'édition Flammarion. Un cumul de fonctions prohibé par la charte d'éthique du Washington Post, le propriétaire de Slate.com, dont le site dirigé par l'ancien patron du Monde est la déclinaison française.
  • Photo du 22 mars : la der des ders...

    Par
    Une bonne nouvelle : Michèle Idels, des Éditions des femmes, la onzième protagoniste interrogée, s'est reconnue et nous a contactés d'elle-même. Avec une triste nouvelle : le témoin précédent, Yves Le Floch, dont Mediapart avait publié les propos le 13 mai, est mort le 21 juin.
  • Vice sarkozyen et vertu césairienne

    Par
    Nicolas Sarkozy rendant hommage à Césaire, plus qu'un goût de démago : un parfum d'imposture ! Entre le fan du « rôle positif » de la colonisation et l'auteur du Discours sur le colonialisme, les visions du monde et de l'histoire de France sont tellement antagoniques qu'on ne peut s'empêcher de trouver piquant que le premier soit contraint, le temps d'une cérémonie, de s'incliner devant le second.