Bilan de notre démocratie a la française pour les élections a venir , ou que demander

Bilan de notre démocratie a la française pour les élections a venir , ou que demander a nos candidats a la présidence , pour que ça cesse et que ça change dans l’intérêt de nos enfants et petits enfants, car les temps vont assurément se durcir pour la plus grande partie des futurs Français :

Une institution et une classe de personnes à reformer : Les élus de la république !

Nos élus (577 députés, 348 sénateurs, l'Italie par exemple essaie de dissoudre son sénat et De Gaulle rêvait de le reformer en profondeur) sont censés travailler pour le bien commun, prévoir et gérer les affaires de la nation, et representer la variété des citoyens (classes sociales et professionnelles), si il y en a plusieurs centaines c'est bien pour cela, sinon quelques dizaines suffiraient bien !

Les Élus sont ils exemplaires ?

- un nombre croissant d'élus, jusqu'au plus haut niveau, sont inculpés pour des comportements GRAVES, tant députés que sénateurs

- la solution : Peine de prison ferme, remboursement intégrale des sommes retournées AVEC INTÉRÊTS retroactif a la date des faits et amende, inéligibilité bien sur (casier judiciaire non vierge)

Les Élus sont ils représentatifs de la population ?

- 80 % des députés appartiennent à la classe Cadre Supérieurs du PUBLIC/Profession Libérales/Entrepreneurs, qui elle représente moins de 5 % des Français !!

- cette classe est la seule qui a le "loisir" de s'investir en politique et de briguer un mandat, les autres qui travaillent dans le privé NE PEUVENT pas, il faut changer cela !

- la solution : garantir a tous ceux qui briguent un mandat d'élus (un seul bien sur) de retrouver leur emploi après leur mandat

Faut il un réel renouvellement des élus ?

- Les politiciens se mélangent aux élus, et quand ils ne sont pas l'un , ils sont l'autre, tantôt au pouvoir , tantôt dans l'opposition, a la chambre, puis au sénat et dans tous les bons postes (conseillers d’états ou du privé un fois leur réseau construit GRACE a la politique)

- HALTE aux élus professionnels qui sont en place et indélogeables (ils votent eux même les lois qu'ils vont s'appliquer !!), le networking fonctionne a fond et engendre les conflits d’intérêts et la corruption qui s'ensuit.

- la solution : UN SEUL et UNIQUE MANDAT d'élus dans une vie

Partager cette publication, si cette mini analyse/synthèse vous semble apporter une lumière intéressante sur la situation actuelle et les élections à venir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.