La marche solidaire Vintimille-Calais

Elan de solidarité envers les migrants, la marche était magnifique.

Cette marche solidaire entre Vintimille et Calais qui a démarré le 30 avril et s'est terminé le 8 juillet, a été magnifique. J'ai marché 4 jours au nord de Paris avec la caravane. Nous étions 80 , 40 blancs avec papiers et 40 noirs sans papiers. 16 nations étaient représentées, entre autres le Burkina Faso,le Senegal, le Mali, La Guinée Conakry, le Nigeria, l'Algérie, l'Afghanistan, l'Iran, le Mexique , la France, la Suisse ..... Parler avec ces gens venus de pays si lointains dans des conditions si difficiles, certains avaient perdu toute leur famille, d'autres avaient vu leur maison s'écrouler sous leur yeux, la plupart n'avaient pas vu leur famille depuis plusieurs années, était sidérant. J'imaginais une seconde que je pouvais être dans la même situation qu'eux si je n'avais pas eu la chance de naître en France, pays qui n'est plus en guerre depuis longtemps et dans lequel les gens mangent à leur faim en general,  et c'était poignant de vivre avec eux, de parler de leur vie en France et dans leur pays d'origine et de toucher du doigt la stupidité et l'injustice du blocage des frontières. A chaque étape on était accueilli chaleureusement par des gens sensibles comme nous à ce problème dramatique à double face qu'est la misère dans ces pays du sud ( en general causée par l'occident ) et l'injustice criante des pays du nord, occidentaux, qui ignorent le13ème article des droits humains universels, " Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un état. Toute personne a le droit de quitter tout pays , y compris le sien, et de revenir dans son pays". Nous manifestions pacifiquement dans chaque ville et beaucoup de français nous rejoignaient pour montrer qu'ils étaient solidaires. Des associations , des groupes informels, nous apportaient à manger et à boire et se proposaient pour nous loger. Nous avons pu voir des documentaires , des films, des expositions très instructif(ve)s, et tous les soirs, et même pendant la marche, de la musique nous accompagnait. Des orchestres locaux , africains ou moyen orientaux étaient là tous les soirs, à l'arrivée de la marche et dans la soirée.   Oui cette marche, qui était reprise dans les journaux ( j'ai lu dans un journal du nord: " La marche solidaire reveille les consciences " ) était magnifique, mais Mediapart n'en a pas parlé.Qu'importe !! Beaucoup de journaux locaux ou nationaux l'ont rapportée dans leur colonne et le succès a été très grand. Certains sans papiers ont été incarcérés à Calais par la police de Macron et c'était prévu d'avance. Continuons à lutter, l'espoir est notre devise et notre raison de vivre.

Jacques Menegoz

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.