• Notre choix

    Un irresponsable n’est plus un citoyen. Mais peut-il être président ?

    Par
    « Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder ! [...] C’est ça, la stratégie » Selon Macron, les irresponsables ne sont plus citoyens. Car si la République en Marche nous a bien montré quelque chose en 5 ans, c'est qu'elle a besoin d'ennemis pour avancer. C'est qu'elle a besoin de contraindre pour réformer. C'est qu'elle a besoin d'impunité pour se sentir gouverner.
  • Parole présidentielle

    Par
    22-1-5-macron2
  • Président emmerdeur : Macron révèle son mépris par ce propos indigne et déshonorant

    Par
    « Emmerder les non-vaccinés » : ce propos vise à harceler et briser. Sa philosophie de gouvernement éclate au grand jour. Indigne d'exercer cette haute fonction, ce président franchit toutes les retenues en appelant à la vindicte populaire de tous les non-vacciné·e·s, rejet qu'il a lui-même sciemment organisé depuis des mois pour ne pas assumer le poids de ses responsabilités.
  • Monsieur le Président, aujourd’hui je suis en guerre !

    Par
    Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous ne lirez sûrement jamais, puisque vous et moi ne sommes pas nés du même côté de l’humanité. Si ma blouse est blanche, ma colère est noire et ma déception a la couleur des gouttes de givre sur les carreaux, celle des larmes au bord des yeux. Les larmes, combien en ai-je épongé ? Combien en ai-je contenu ? Et combien en ai-je versé ? Lettre d'une infirmière en burn-out.
  • Édition Faire son deuil en temps de pandémie - Hommage collectif

    Les derniers jours de mon père - « Merci pour votre humanité »

    Par
    Photographie de Patxi Beltzaiz Photographie de Patxi Beltzaiz
    Mon père s’est éteint dans la nuit du 6 au 7 avril 2020, sous le regard borgne d’une grosse lune rouge. Seul dans une chambre vide. Quelques heures avant que Macron ne décrète la fermeture du pays, la chirurgienne m’annonce que l’opération est annulée. Pas de masques, pas de tests, des milliers de lits d’hôpitaux supprimés au nom de la rigueur budgétaire : la courte vue du capitalisme à flux tendu se paye cher. La mort et le temps du deuil nous sont volés. Mais bon an mal an, on finit par le faire, son deuil. La colère est toujours là, mais pas l’amertume.

Les invités de Mediapart

Faire culture : une cause commune

Au lendemain d’un « accord historique rassemblant dans la campagne législative les forces de progrès », des artistes, acteurs culturels, militant·es associatifs et de l'éducation populaire, appellent à investir la Nupes et à « ouvrir grand les fenêtres à une nouvelle ère de la démocratie culturelle. »

Lettre ouverte des habitants de l’Ambassade des immigrés à Emmanuel Macron

Depuis plus d’un mois, des sans-papiers et réfugiés à la rue occupent un immeuble vide possédé par une  filiale de la Société générale, vide depuis des années, en plein cœur de Paris. Dans une lettre ouverte, ces habitants de « l’Ambassade des immigrés » soutenus par de nombreux collectifs et personnalités politiques et artistiques interpellent Emmanuel Macron. « Nous voulons les mêmes droits et la même considération que les Ukrainiens, que les migrants qui sont blancs. »
Tous les blogs
Le blog de Les Grands Moyens

Le blog de Les Grands Moyens

Dernier billet :

L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?

Par
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
Le blog de Soumahoroyaya

Le blog de Soumahoroyaya

Dernier billet :

Pap N'Diaye déjà victime de racisme ?

Par
À peine nommé dans le gouvernement d'Élisabeth Borne, Pap N'Diaye est victime de racisme et de caricatures grotesques.
Le blog de Jean-Pierre

Le blog de Jean-Pierre

Dernier billet :

Policiers, discrimination et racisme : leurs cibles ont-elles changées ?

Par
Au mois de mai 2022 la Police poursuit ses actes de discrimination caractérisée en Seine-et-Marne sur la voie routière. C’est l’objet de la lettre qui a été adressée au Préfet du département le 9 mai à la suite d’un contrôle de Police plus qu’inhabituel. Le Défenseur des droits a été saisi.
Toutes les éditions
WALDEN-BONOBO OU LA VIE DANS LES PREMIERS BOIS

WALDEN-BONOBO OU LA VIE DANS LES PREMIERS BOIS

Dernier article :

TRANSFORMATION

Par
Réussite totale des 3 premiers abonnés..
Violences sexuelles : la justice défaillante

Violences sexuelles : la justice défaillante

Dernier article :

Lettre d'une victime de viol non reconnue par la justice

Par
Ils me font tous sentir coupable de mon propre viol. Je suis coupable d'avoir dénoncé mon instituteur, membre de l'éducation nationale. Je suis coupable d'avoir accusé cet homme des pires choses que l'on puisse faire subir à une enfant. Je suis coupable d'être là, de m'être battue afin de le faire condamner. Je suis coupable et je suis condamnée à perpétuité. Il est libre mais je veux qu'il sache que je le hanterai jusqu'à mon dernier souffle.
France-Algérie, une autre commémoration est possible

France-Algérie, une autre commémoration est possible

Dernier article :

Les vrais riches

Par
Si, comme le disait un ancien, la culture est ce qui reste quand on a tout perdu, alors les métisses sont bien pourvus. Le grand écart au dessus de la grande bleue est un exercice obligé pour tout binational qui ne veut pas se noyer dans une mer de rancœur, de fierté, de stéréotypes et de raccourcis.

Les portfolios des abonnés

Les Unes archivées