Club de Mediapart du 24 décembre 2021

La thématique du jour

Un peu de cynisme sous le sapin

Vaut-il mieux un mensonge enguirlandé qu’une vérité qui désespère ? Les vitrines illuminées, les publicités criardes, les queues énervées aux caisses et la frénésie de clics acheteurs permettent de se shooter à crédit pour ne pas voir le désastre de consumation que sont devenues les fêtes de fin d’année, en attendant la fin d’un monde. Le Père Noël est vraiment une ordure.
par Yves GUILLERAULT

Défaite de famille

Cette année, pas de "grand" rassemblement familial, du moins pour nous. Les distances géographiques, le virus et ses commentateurs ont eu raison des fêtes de fin d'année. Pour protéger les plus fragiles, chacun reste plus ou moins chez soi. Si nous sommes nombreux et enjambons ces précautions, nous nous grattons le nez entre nous...
par Jean-Jacques Birgé

Chez eux, le Père Noël ne passait pas

Chez eux, le Père Noël ne passait pas, il n’avait pas le temps, pas envie, ou autre chose. Chez eux, on s’aimait mal. Mais heureusement ou malheureusement, on s’aimaient quand même…
par Adeline et Romain

Joyeux Noël et choisis ton camp camarade

Quand on dit «Joyeux Noël», on choisit son camp. C’est l’ex-premier ministre Raffarin qui l’a twitté. En soit la chose est si ridicule qu’elle ne devrait pas nous «en toucher une sans faire bouger l’autre» (je parle bien entendu des boules du sapin de Noël) pour reprendre l’expression chiraquienne. Néanmoins, elle reflète bien la confusion mortifère entre religion et identité.
par Cuenod

Quelques arguments pour une fin de repas à tendance « fonctionnaire prof bashing »

Qui n’a pas connu à la fin des repas de fin d’année, la résurgence (quelquefois avinée) des sempiternels débats sur les privilèges des enseignants fonctionnaires? Pour ceux qui se savent parfois à court d’arguments, ce billet vous offre l’occasion d’une révision de dernière minute.
par Paul DEVIN

Nos dernières thématiques