“Tête à tête avec Macron”... ses valeurs actuelles!

Il y a trois semaines (17 octobre) photo à la Une, c'était ''la grande confession'' de Finkielkraut. Cette semaine, l'hebdo de ''toutes les droites'', avec photo à la Une, ''Tête à tête avec Macron'', où le président dévoile ses ''valeurs actuelles''. Ainsi va la vie de Valeurs Actuelles, en baisse de ventes au numéro mais le vent en poupe dans l'actualité des médias.

C'est donc l'hebdomadaire proche ou même porte parole des milieux ultra-conservateurs, voire de l'extrême-droite que le président a choisi pour un long entretien sur les sujets qui affectionnent les Le Pen, Marine et Marion, les Zemmour ou le fond de commerce de l'académicien de Répliques (sur France-Culture), l'immigration, la laïcité, le voile. Et là, il dévoile tout!

Et, comme l'écrivait hier Ellen Salvi … “En accordant un entretien au journal d’extrême droite Valeurs actuelles, Emmanuel Macron alimente à son tour un débat qui sature l’espace public depuis des semaines. Et occulte les sujets qui préoccupent vraiment le gouvernement, à commencer par le mouvement social contre le projet de réforme des retraites”. Avec le voile, Macron occulte l’urgence sociale

Et son ''tête à tête'' avec le rédacteur en chef et les journalistes de Valeurs Actuelles pendant sa tournée ''en outre-mer'', ne clarifie pas le discours présidentiel mais s'adresse au lectorat de la droite la plus radicale, et le cabinet de l’Élysée justifie son choix, Sur ce sujet de l’immigration, nous voulions parler à tous les Français”...

De son côté le journal, sur son site web revient sur l'effet des confidences du président: Emmanuel Macron a accordé un entretien exclusif à Valeurs actuelles. Cet échange a beaucoup fait parler, y compris chez nos confrères. L’Obs, le Parisien, le Figaro, tous ont été surpris, voire indignés, de retrouver notre hebdomadaire en première ligne de l’actualité présidentielle. Si le chef de l’État nous a fait part de sa confiance et souhaité nous rencontrer, c’est qu’il désirait ardemment parler à tous les Français. «C'est un très bon journal, il faut le lire pour comprendre ce que pense la droite», a même confié en privé le président. [Macron se confie à Valeurs actuelles : levée de boucliers dans les médias de gauche*] Et pour cela rien de mieux que la com en occupant l'espace et en clivant le débat publique moi ou le rassemblement national... et vous voyez je dis mieux qu'elle!

Mais Macron n'est pas seul à fréquenter l'hebdo. Le Monde rappelle les ministres bien présentés... Le chef de l’État a été précédé par ses ministres, qui défilent dans l’hebdomadaire et rencontrent volontiers ses journalistes. Marlène Schiappa, tout sourire, en a fait la couverture en février. Gérald Darmanin lui a succédé en mars, posant avec Eric Zemmour pour un entretien croisé. Le 25 avril, c’est le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, qui vient débattre de l’Europe au Cirque d’hiver toujours avec Eric Zemmour, à l’invitation de Valeurs actuelles. Les ministres de François Hollande, eux, se faisaient traiter en « une » d’« ayatollah » (pour Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation nationale) ou de « femme qui vide les prisons » (pour Christiane Taubira, garde des sceaux). [in Entre Emmanuel Macron et « Valeurs actuelles », les secrets d’un flirt]

Au moment où la restriction des droits des chômeurs entre en vigueur, où la réforme des retraites ne finit plus de menacer les salariés d'aujourd'hui et de demain, où les conséquences du passage en force du nouveau statut de la SNCF sont visibles telle une poudrière d'insatisfaction sociale,  où on ferme des lits et on diminue le personnel hospitalier, etc... le Président tout à son ''contentement de soi'' nous balade entre la privatisation du Loto et les bonnes formules de ses valeurs actuelles.

Sa prestation et le choix du support de la presse écrite ont déjà fait l'objet de nombreuses analyses, billets et commentaires sur Mediapart. Une forme d'exprimer notre engagement contre les jongleries dont ce président use et abuse.

* *

Rappelons que le producteur de l'émission "Répliques" sur France Culture, depuis 1985 (34 ans!), Alain Finkielkraut, a eu aussi la couverture de Valeurs Actuelles avec le titre ''la grande confession". Il sera également l'invité pour la "séance conclusive" du Forum philo du Monde, au Mans (le 10 novembre).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.