Les prix de l'été, Pfizer et Moderna en hausse!

Les mois d'été sont toujours "riches" d'augmentations profitant du farniente estival. Et outre l'augmentation du gaz et de l'électricité, selon le Financial Times de dimanche dernier, les laboratoires Pfizer et Moderna ont augmenté le prix de leurs vaccins contre le Covid-19.

 Allan Barte | Facebook

Merci Allan Barte pour ce dessin

Nous savons combien la prise de ces vaccins est controversée, même si des millions de personnes y ont eu recours avec raison.  Pour beaucoup il y a des arguments d’ordre scientifique, l’incertitude des effets à long terme (pour certains même à court terme), les interrogations partagées par bon nombre de médecins, la contra-indication pour des patients sous traitement.

On se questionne aussi sur cette pression de l’exécutif, qui se sert du Covid pour prolonger la crise et, à petits pas ou grosses enjambés, s’agite, légifère, réprime tout en étouffant le débat politique et la mise en garde du Parlement sur les mesures supposées sanitaires. Même si parfois quelques uns de ses députés, ayant prêté ‘’allégeance’’ à la Macronie, votent à contre-cœur.

Comme s'ils oubliaient une des origines de la méfiance collective, alors que le même (ministre...) qui nous disait hier l'inutilité des masques, vient nous dire aujourd'hui, sans rire et l'air féroce, l'utilité du vaccin...

D’autres critiques, s’insurgent sur la politique qui ‘’protège’’ l’économie des labos. Et voilà, eux aussi n’ont peut-être pas tout à fait tort, le tour est joué. D’après le quotidien financier britanique le Pfizer passe de 15,5€ à 19,5€ et le Moderna de 19 à 21,5€.

Qui a dit que c’est une bonne affaire pour les Laboratoires ? Sûrement des radicaux anti-tout, des envieux, ignorants de ce que c’est la recherche scientifique... circulez, il n’y a rien à voir.

Circuler oui, je voulais faire circuler ce petit livre de Denis Bourgeois et en extraire une référence qui me paraît pertinente sur le vaccin : « Le Graal de la stratégie d’entreprise est en effet de s’installer dans une position dominante sur le marché, dont on sera difficilement dé-logeable. Les vaccins sont un produit particulièrement intéressant pour l’industrie pharmaceutique : ils s’adressent même aux gens qui ne sont pas malades, ils ne sont pas toujours ‘’généricables’’ du fait de leur complexité, seules quelques entreprises pouvant la maîtriser, et les États les dispensent de dédommagements en cas d’accidents, en même temps qu’ils leur imposent des règles de mise sur le marché moins contraignantes que pour les autres médicaments ». (In Le monde de la 5G : la démocratie en péril, pg 115)

Et toujours la question, "la santé est-elle un marché comme les autres ? Les médicaments, les vaccins, sont-ils des marchandises soumises aux résultats boursiers et aux performances pour les actionnaires?"

Où en est-on du vaccin contre le Covid-19 ? - 1jour1actu.com - L'actualité  à hauteur d'enfants !

Merci Jacques Azam pour ce dessin

De son côté, le gaz naturel vendu par Engie augmentera de 5,3 % (après une augmentation de près de 10 % au moins dernier).

Pour l’électricité l’évolution, selon certains analystes serait un prix de 100€/MWh à la fin de l’année contre 74€/MWh aujourd’hui. Sachant que la ‘’petite hausse de 2021’’ risque de devenir ‘’grande’’ en 2022... libéralisme économique oblige !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.