La “corruption” En Marche!

Nous savons pourquoi le gouvernement a voulu privatiser la Française des Jeux... Raphaële Rabatel, la dame du patron des députés En Marche devait être nommée directrice de la communication de FDJ. Avant même le vote de la loi Pacte (a été nommée la veille), avec le vote de son homme (en famille donc). Le gouvernement n'essaie même pas de passer discret... J'exagère, mais ça lui ressemble!

Bien sûr que ce n'est pas (que) pour ça mais c'est tout de même significatif des mœurs, des pratiques et des intentions de la Macronie. En plein mouvement social de mise en cause des attributions entre familles, copains et coquins, le pouvoir s'octroie le droit de nommer ses familiers et ses obligés à des postes de responsabilité. Certes si ce n'était pas elle ce serait une ou un autre “obligé”, ils ont tous fait ça et ce sont eux qui nourrissent et justifient le slogan “tous les mêmes”. Les ronds-points n'ont pas fini de tourner...

Et on ne peut que faire le lien avec d'autres bonnes affaires (pas exclusives de la Macronie). Celle de M Ferrand (actuel président de l'Assemblée) qui fait acheter un bien à sa compagne avec la garantie que la Mutuelle dont il est un responsable, s'y installera comme locataire. Il était à ce moment là “socialiste”...

Et c'est le même processus d'affaires en famille, quand dans l'affaire des violences exercées sur Genevève Legay, le procureur nomme, chargée des investigations sur la violence policière, la commissaire divisionnaire qui se trouve être la compagne du commissaire qui dirigeait les opérations le jour des manifestations. Et ceci, selon ses propos “en connaissance de cause”. Une autre façon de “s'en servir” des liens familiaux, qui de ce fait suscite le soupçon peut-être injustement, mais légitime.

Les affaires sont bien singulières les unes par rapport aux autres, mais on peut, avec raison, souligner la forme qui prend ce pouvoir qui ne se considère pas simplement au-dessus de la mêlée, il se considère propriétaire du droit, de l'éthique, de la démocratie.

Il n'est pas anodin que le monsieur de la dame qui a tiré le bon numéro des jeux de hasard, c'est Le Gendre, celui qui a dit être “trop subtil” est “trop intelligent”, vous ne pouvez pas comprendre!* et les citoyens n'ont rien à dire. D'ailleurs ils ne comprennent pas cette subtilité et ce sont des envieux.

On peut toujours discourir sur le “grand débat” (le Grand Palais, l'Assemblée, le Sénat, en attendant le “liquidateur en chef”) mais il s'agit bien de la “grande braderie” à tous les étages, des valeurs de la démocratie et de l'éthique en politique. C'est bien de la corruption!

Résultat de recherche d'images pour "gilles Le gendre dessins"

Vous ne pouvez pas comprendre que quelqu'un avec l'intelligence et la subtilité de Raphaële, soit la personne compétente et appropriée pour le grattage et les jeux de hasard! ma femme? oui ça prouve que j'ai fait le bon choix”

 

Résultat de recherche d'images pour "gilles le gendre dessins"

merci pour ce dessin de Placidehttp://www.leplacide.com/ 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.