Darmanin “démission”, vraiment?

Tout a été dit et écrit sur cette insolente provocation de nommer Darmanin au ministère de l'intérieur. Un ministre qui assume le cynisme, l'arrogance et l'inculture de l'ancien ministre de l'intérieur Sarkozy. On peut rapprocher le ''karcher'' de l'un et ''l'ensauvagement'' de l'autre. La même stigmatisation, le même objectif politique, imposer par la violence du discours, la violence de l’État

Et sa faconde est sans limites, comme c'est sans limites le mépris assumé «Quand j’entends le mot “violence policière”, moi, personnellement, je m’étouffe». C'est sous un “J'étouffe...”* que George Floyd et Cédric Chouviat sont morts, c'est même leur dernier mot et le ministre semble s'en gloser. C'est le degré zéro de la politique, la vulgarité d'un propos prononcé pour blesser, l'exercice de la ''violence policière'' par la violence des mots. Peut-être pourrait-on entendre “j'étouffe... l'affaire!

Plusieurs voix, manifestations, pétitions réclament sa démission du fait de la casserole, déguisée en présomption d'innocence, qu'il traîne. Ce serait vraisemblablement un acte de ''salubrité publique'' comme l'écrit Plenel dans son article sur La sauvagerie politique de Gérald Darmanin.

La démission, en tout cas à chaud, ne viendra jamais, et quel sens aurait-elle dans ce que ce quinquennat nous a jusqu'ici donné à voir? Que le président aurait reconnu son “erreur”, sa désinvolture à faire fi du droit des femmes, de la séparation des pouvoirs, de la reconnaissance des victimes?

Mais que des démissions faudrait-il demander, à commencer par les attractions à la Justice et à la Culture, à la tête de la Préfecture de Police... où le Préfet n'est pas dans le même camp...* d'une police de la République!

Mais c'est finalement le caractère de ce gouvernement et de l'impulsion qui lui donne le Président. Il s'estime dans le droit d'avoir raison sur tout et au dessus de tous.

Et si Darmanin était  “démissionné”, pour donner l'impression que l'opinion publique aurait été entendue, ce serait encore un coup de sa StartUp-communication-france: je vous ai compriset je garde la main!

France : un nouveau gouvernement pour le président Macron ...

merci Jiho pour ce dessin (dessinateur, entre autres dans lien-social )

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.